RDC :  Félix Tshisekedi et Uhuru Kenyatta tiennent un point de presse à Kinshasa

RDC : Félix Tshisekedi et Uhuru Kenyatta tiennent un point de presse à Kinshasa

21 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Plusieurs accords ont été signés par les deux ministres des affaires étrangères du Kenya et du Congo Démocratique. Même si le contenu de ces accords n’ont pas été dévoilés, le président kényan a parlé d’accords de défense et de sécurité comme symbole des liens forts qui existent entre ces deux pays depuis l’investiture de son »frère » à la tête de la République Démocratique du Congo.

Le Kénya, a-t-il poursuivi, « va ouvrir deux consulats. Un à Goma et un autre à Lubumbashi toujours dans le souci de renforcer davantage la coopération entre les deux pays », a-t-il entre autre annoncé. Un rapprochement qui, poursuit-il, « sera également renforcé par l’adhésion de la RDC à la Commonwealth ».

Il a par ailleurs demandé aux équipes de deux pays de travailler davantage sur le domaine de l’émigration des deux pays pour « faciliter l’intégration et le mouvement des personnes et des biens entre les deux nations ».

Uhuru Kenyatta a en outre félicité le gouvernement congolais et le président Tshisekedi pour son soutien en faveur de la candidature du Kenya au conseil de sécurité des nations unies comme membre non permanent.

 » je conclus en réitérant mon engagé de continuer à travailler côte-à-côte avec vous sur le niveau régional, continental et même international. Cela contribuera beaucoup au bien être de nos populations respectives », a-t-il conclu lors d’un point de presse tenu avec son homologue congolais à la suite d’un long tête à tête au palais de la nation.

Un voeu partagé par son homologue congolais qui a rappelé que »le président Uhuru Kenyatta m’avait ouvert le portes de son palais alors que je n’étais pas encore président de la République et même pas candidat , rappelez-vous de l’épisode de Genève », s’est souvenu Félix Tshisekedi qui n’oublie pas que son homologue kényan était le seul président présent à son investiture. « Je le lui avais rappelé hier lors de notre dîner privé », a commenté le chef de l’État congolais.

Moïse Dix