Tchad : Après la mort d’idriss Déby, les rebelles promettent de renverser le Conseil Militaire de Transition mis en place

Tchad : Après la mort d’idriss Déby, les rebelles promettent de renverser le Conseil Militaire de Transition mis en place

20 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est tout en rejetant « catégoriquement » le Conseil Militaire de Transition mené par le fils d’idriss Déby Itno que les  »rebelles » des Forces pour l’Alternance et la Concordance au Tchad (FACT), dirigés par MAHAMAT ADDY Ali, ont annoncé à l’Agence France Presse (AFP) leur intension de  »marcher » sur la capitale du pays, Ndjamena.

Contacter par RFI, le porte parole de ces rebelles venus de Libye qui mènent depuis 9 jours une offensive sur le régime Tchadien promet de renverser l’armée qui a pris le pouvoir dans la capitale. Depuis Ndjamena, les dirigeants du Conseil Militaire de Transition ont annoncé la dissolution du parlement et du gouvernement, la suspension de la constitution et la mise en place d’une transition de 18 mois.

Pour rappel, c’est dans la région de Nokou, près de Kanem, à près de 400Km de la capitale Ndjamena, au centre ouest du pays que le Maréchal Idriss Déby Itno a été blessé le lundi 19 avril dernier, alors qu’il combattait aux côtés de l’armée qui tentait de repousser l’offensive des Forces pour l’Alternance et la Concordance au Tchad (FACT), rebelles qui prônent l’alternance au sommet de l’État.

David MWANIA