Afrique : Voici la vraie raison de la visite du président somalien à son homologue congolais, Félix Tshisekedi

Afrique : Voici la vraie raison de la visite du président somalien à son homologue congolais, Félix Tshisekedi

19 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Arrivé la nuit dernière à Kinshasa pour une visite de travail, Mohamed Abdullahi Mohamed, le président de la Somalie, a été reçu en tête-à-tête par Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président congolais et président en exercice de l’Union Africaine.

Selon la presse présidentielle en RDC, le président somalien a échangé avec son homologue congolais sur des dossiers régionaux sans plus de détails. Pourtant, Farmajo venait d’embraser son pays avec une loi prolongeant de deux ans son mandat.

Une rallonge de deux ans pour, dit-il , établir un nouveau processus électoral qui désignera le futur président de la République.

Pourtant son mandat a pris fin en février dernier. En septembre 2020, un accord avait été signé entre les différents acteurs politiques du pays afin d’élire un successeur à Farmajo. Mais le processus sest clôturé à queue de poisson, chaque camp accusant l’autre.

L’opposition tentera en vain de proposer à Mohamed Abdullahi Mohamed la formation d’ « un conseil national de transition » qui devrait dirigé le pays jusqu’aux nouvelles élections.

A la place, le président somalien s’est imposé en promulguant une loi votée à l’Assemblée nationale sans passer au sénat. De quoi énerver le président du sénat qui a traité cette loi d’anti constitutionnelle. Il s’en est suivi les dénonciations de l’opposition.

Pour Abdirahman Abdishakur, le chef du parti d’opposition Wadajir, le vote de l’Assemblée menace la stabilité du pays. Son président est « le partenaire criminel de Farmajo », rapporte un media local.

Pour s’assurer de son coup au niveau continental, le président somalien tente le coup de la diplomatie après avoir imposé son coup au niveau national. Il s’en va convaincre l’Union africaine, en commençant par son président en exercice, Félix Tshisekedi.

Durant son tête à tête de ce jour à Kinshasa, le président somalien a tenté de signifier à son homologue congolais le bien fondé de sa démarche qui, viserait, selon son entourage, à stabiliser le pays en ce moment de crises où des tensions militaires s’observent de plus en plus à travers ce pays d’une dizaine de millions d’habitants.

Reste à savoir si l’Union Africaine compte bien accompagné le président somalien dans sa démarche et ignorer l’opposition ou tenter a-t-elle de ramener les deux camps autours d’une table alors que Mohamed Abdullahi Mohamed devrait normalement être hors mandat.

Moïse Dix