RDC : Quand Vital Kamerhe fête la nomination de ses « candidats » dans le gouvernement Sama Lukonde

RDC : Quand Vital Kamerhe fête la nomination de ses « candidats » dans le gouvernement Sama Lukonde

14 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est depuis, le lundi dernier que le gouvernement Jean Michel Sama Lukonde dit de l’Union Sacrée a été rendu public par l’ordonnance présidentielle du Chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi.

Un gouvernement assez critiqué par plusieurs acteurs politiques congolais au regard de sa composition, et du clientélisme ayant caractérisé la désignation des candidats par les responsables des partis et regroupements politiques, à l’instar de l’Union Nationale Congolaise (UNC), de Vital Kamerhe.

Arrêté pour détournement des fonds alloués au programme d’urgence de 100 jours du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, qui a d’ailleurs laissé plusieurs chantiers inachevés, Vital Kamerhe a imposé ses « frères » et marionnettes à des différents postes pour être nommés ministres dans le gouvernement Sama Lukonde.

Après, la sortie du gouvernement, on voit un Vital Kamerhe prétendument malade, et que l’on devait évacuer pour les soins à l’étranger devant un verre du champagne, fêtant la nomination de siens.

Sous coulisses, certains cadres qui se sont livrés à notre rédaction sous couvert d’anonymat déplorent le régionalisme qui a caractérisé ses propositions au premier ministre.

Vital Kamerhe, se croyant petit dieu de l’UNC, n’a pas pris le soin de consulter le directoire du parti pour trouver un consensus sur les candidats ministrables, ce qu’aurait été du bon sens et éthique.

C’est le cas notamment d’Aimé Moji qu’il avait designé Secrétaire a.i du parti depuis son incarcération qui est son beau frère et l’a proposé à la vice primature en charge du budget en remplacement de Jean Baudouin Mayo, un portefeuille stratégique pour toute une nation.

A cela s’ajoute les 5 membres proposés par Vital Kamerhe au gouvernement. Ils sont tous de chez lui, ce qui étonne au regard des cadres de tous bords régionaux que regorge ce parti.

Ivan Honoré Mudiangombe