RDC : Jerry BIANGANI salue le casting réalisé pour la désignation des nouveaux membres du gouvernement qu’il appelle à travailler pour la population

RDC : Jerry BIANGANI salue le casting réalisé pour la désignation des nouveaux membres du gouvernement qu’il appelle à travailler pour la population

14 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Deux jours après la publication des noms des membres du gouvernement SAMA LUKONDE KYENGE Jean-Michel, les réactions des acteurs politiques continent d’être enregistrées. Ce jour, Jerry BIANGANI, cadre du parti politique Ensemble pour la République de Moïse KATUMBI sort du silence.

Tout en saluant la publication de cette nouvelle équipe gouvernementale, Jerry BIANGANI appelle ses membres à travailler  »pour la population ». À l’en croire, faire partie du 1er gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation n’est pas un leurre. Pour lui, c’est une énorme responsabilité qu’ils doivent collectivement et individuellement relever.

‹‹Il ne faut pas oublier que la souffrance de la population s’est accentuée. Donc ils ont une grande charge celle d’observer et de changer le quotidien du Congolais›› explique-t-il. Pour ce faire, Jerry BIANGANI pense que les nouveaux membres du gouvernement sont dans l’obligation de présenter chacun des résultats satisfaisants.

Optimiste sur la sélection, ce cadre de Ensemble pour la République estime que le nouveau gouvernement va relever le défi du social des Congolais. ‹‹Je crois qu’au niveau du casting, un bon travail a été fait››, renchérit-il, partant de la connaissance qu’il a sur quelques figures qui ont fait leur entrée dans le nouvel exécutif national. Ainsi, il appelle la population à soutenir la nouvelle équipe dite des  »Warriors » [guerriers].

Par contre, sur le nombre élevé des députés nationaux qui sont devenus ministres, Jerry BIANGANI pense que la pratique n’est pas mauvaise, mais qu’elle n’est pas non plus à encourager. ‹‹La population a élu ces députés pour faire le travail de député››, explique-t-il. Pour lui, être député national ne doit pas être le préalable pour entrer dans un gouvernement.

David MWANIA