RDC/Kasaï : les députés provinciaux mettent fin à la crise politique et s’encouragent à adhérer à L’Union sacrée

RDC/Kasaï : les députés provinciaux mettent fin à la crise politique et s’encouragent à adhérer à L’Union sacrée

13 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Les élus provinciaux du Kasaï ont décidé de mettre fin à la crise politique qui sévit ces jours à l’organe délibérant de la province.

Dans une déclaration politique lue lundi 12 avril 2021, le groupe des sages Élargi aux autres députés invite le Bureau de l’Assemblée provinciale du Kasaï à convoquer la plénière pour adopter le calendrier des travaux de la session de mars 2021 tel qu’adopté par la conférence des présidents. Et encouragent par ailleurs les députés à adhérer à l’union sacrée de la nation.

« Nous, députés provinciaux du Kasaï, réunis ce jour autour du Groupe des sages…après débats et considérations, un consensus s’est dégagé pour l’intérêt supérieur des populations du Kasaï, avons pris les résolutions suivantes imposables à tous les députés provinciaux du Kasaï :
°mettre fin à cette crise politique qui ne profite pas à notre peuple kasaien qui attend de ses représentants les signaux forts pour le décollage de notre province.

°Le groupe des sages élargi invite le bureau de l’Assemblée provinciale du Kasaï de convoquer la plénière pour l’adoption du calendrier des travaux de la session de mars 2021 tel qu’adopté par la conférence des présidents.

°Demandons aux membres du bureau de l’Assemblée provinciale du Kasaï de donner les signaux forts de changement au regard des griefs portés à leurs charges pour rebâtir la confiance des Députés provinciaux et prendre des mesures idoines afin de consolider la cohésion parlementaire » Peut-on lire dans cette déclaration.

Ces députés, encouragent également leurs collègues de toutes tendances confondues à adhérer à la vision du président de la république Felix Tshisekedi pourvu que la cohésion parlementaire soit renforcée.

Rappelons que la crise parlementaire est observée à l’Assemblée provinciale du Kasaï depuis l’ouverture de la session de Mars en cours. Différents groupes de députés ce sont créés, parmi lesquels certains exigent l’installation d’un bureau d’âge qui pourra faire adopter le calendrier des travaux de la session de mars 2021, ils affirment que l’actuel bureau n’a pas qualité de le faire car, les mises en accusation ont été déposées contre tous ses membres. Par contre d’autres confirment que ces mises en accusation ont été déjà retirées par les signataires. C’est ce qui justifie d’ailleurs la non tenue de la plénière qui a été prévue la semaine dernière.

Willy Theway Kambulu