RDC: Monnayage des motions contre les membres du gouvernement à l’Assemblée Nationale, Jean Jacques Mamba pris la main dans le sac

RDC: Monnayage des motions contre les membres du gouvernement à l’Assemblée Nationale, Jean Jacques Mamba pris la main dans le sac

6 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Connu comme expert en motions et questions orales contre les membres du gouvernement à l’Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo, le Député MLC Jean Jacques Mamba a comme cible atuel le Ministre de l’économie extérieur, Jean Lucien Bussa.

Le député National MLC JJ Mamba

Initiateur d’un question écrite adressée, au patron de l’économie extérieur du pays, Jean Jacques Mamba a été mis main dans le sac par son Collègue Antoine Nzangi, du même parti politique que le Ministre Bussa.

D’après un message envoyé à son collègue dont notre rédaction est tombé dessus, Antoine Nzangi de la CODE de Bussa, demande à Jean Jacques Mamba d’arrêter avec ses motions alimentaires contre ce ministre.

Selon Antoine Nzangi, Jean Jacques Mamba aurait sollicité une motivation financière à l’ordre de 50.000 Usd, pour laisser Bussa tranquille!

Le Député de CODE par son message met à nu toutes les stratégies obscures de Mamba, dont les révélations sont tellement accablantes et honteuses pour un élu qui s’est toujours fait passer pour un modèle au parlement congolais.

Tout porte à croire maintenant que la motion du Député MLC contre Jean Marc Kabund alors Premier Vice Président du Bureau sous Jeanine Mabunda n’était qu’une résultante d’une motion alimentaire, dont le vrai meneur serait le FCC de Joseph Kabila.

En lisant attentivement le Message Nzangi à Mamba, tout vrai observateur concluait que certains élus par leurs motions contre les membres du gouvernement ou du bureau de l’assemblée nationale ne visent que leurs ventres car rien de l’intérêt général du peuple ne peut y être mêlé.

Désormais, Jean Jacques Mamba devrait comprendre qu’il a été envoyé au parlement par ses électeurs pour défendre la cause du peuple et non pour des motions alimentaires, mais plutôt pour légiférer des lois en leur faveur pour l’amélioration de leurs conditions de vie, car sa turpitude l’a rattrapée aujourd’hui face à un Nzangi prêt à tout le démasquer.

Ivan Honoré Mudiangombe