Afrique/Barrage de la Renaissance : Échec du leadership de Félix Tshisekedi? aucun accord trouvé entre les trois pays

Afrique/Barrage de la Renaissance : Échec du leadership de Félix Tshisekedi? aucun accord trouvé entre les trois pays

6 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Sous l’initiative de Félix Tshisekedi, President en exercice de l’Union Africaine, une réunion ministérielle a été convoquée à Kinshasa du 4 au 6 avril 2021 sur le Grand Barrage de la Renaissance Éthiopienne ( GERD).

La réunion visait à poursuivre les pourparlers tripartites entre la République Arabe d’Egypte, la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie et la république du Soudan.

Curieusement dans le communiqué final des assises, dont notre rédaction a exploité une copie, rien de concluant n’a été signalé dans ce document en terme d’un accord trouvé entre les trois nations.

Il est avant toute chose de constater que cette réunion s’est terminée en l’absence de Felix Tshisekedi qui s’est rendu ce mardi à Nkamba au Kongo Central pour le centenaire de l’église Kimbaguiste.

Dans ce document « vide », il ne se trouve rien qui puisse intéressé les lecteurs qui pourront le décortiquer car n’ayant pas qualité d’une rencontre sous la houlette du Président de l’Union Africaine en exercice vers qui ces trois homologues voudraient voir leurs divergences être applannies pour une franche coopération au travers le Barrage de la Renaissance.

« La réunion a vu la participation de l’honorable Sameh Hassan Shoukry , ministre des affaires étrangères de la république arabe d’Egypte, de l’Honorable Demeke Mekonnen, vice premier ministre et ministre des affaires étrangères de la république fédérale démocratique d’Ethiopie et de l’honorable Mariam Assadiq al Mahadi, ministre des affaires étrangères du Soudan » lit-on dans ce communiqué

Et de poursuivre

« Son Excellence l’ambassadeur Bankole Adeoye, Commissaire de l’Union Africaine aux affaires politiques, paix et sécurité a également participé à la réunion et il a représenté le président de la Commission de l’Union Africaine ,Son Excellence Moussa Faki Mahamat »

Pour terminer

« Les participants ont exprimé leur profonde gratitude au leadership de Son Excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République démocratique du Congo et ils ont remercié le peuple congolais pour son hospitalité »

Visiblement le leadership de Félix Tshisekedi, évoqué dans ce communiqué est une vraie farce que l’on voudrait masquer la réalité des faits, car étant le seul médiateur dans cette problématique tellement importante pour les trois nations; c’est pourquoi tout laisse à croire que Félix Tshisekedi est très loin d’imposer son leadership pour la cohésion du peuple africain

Ivan Honoré Mudiangombe