RDC/EPST : Désactivation des écoles fictives, Willy Bakonga crée une commission ad-hoc

RDC/EPST : Désactivation des écoles fictives, Willy Bakonga crée une commission ad-hoc

1 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Faisant suite à la désactivation des écoles fonctionnant avec des faux arrêtés et de leur personnel, des agents avec des données d’identification irrégulières ainsi que des doublons du fichiers de l’EPST, le Ministre d’État, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Willy Bakonga Wilima vient de mettre en place une commission ad-hoc devant examiner au préalable cas par cas la situation de ces établissements d’enseignement.

Dans cette correspondance parvenue ce 01 avril au GRANDJOURNALCD.NET, Willy Bakonga précise que ces écoles dites fictives tirent leurs origines depuis l’époque coloniale.  » Il s’agit des écoles datant de l’époque coloniale et celles créés immédiatement après l’indépendance, éligibles à la régulation collective, c’est-à-dire les écoles datant de la période d’avant la procédure de création par voie d’arrêté  » précise ce document signé par Wily Bakonga.

S’agissant des écoles fonctionnant avec de faux arrêtés, mais réunissant les conditions requises de viabilité, le Ministre d’État a charge de l’EPST annonce une dérogation sollicitée auprès du Premier Ministre pour la régularisation de leur situation administrative.

Rappelons que le 30 Mars, le Secrétaire Général à l’EPST avait procédé à la désactivation des écoles fictives bénéficiants des frais alloués à la gratuité de l’enseignement.

Cette mesure prise fait suite à un rapport de l’Inspection Générale des Finances (IGF) publié en 2020 qui avait révélé l’existence des faux arrêtés antidatés de recrutement des agents et de création des écoles.

Dan de Dieu KAYANDA