RDC/Élections 2023 : Voici les réformes constitutionnelles et électorales à mener avant la prochaine échéance électorale selon la Nogec

RDC/Élections 2023 : Voici les réformes constitutionnelles et électorales à mener avant la prochaine échéance électorale selon la Nogec

1 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Consensuelles et faites par une commission quadripartite composée par la majorité, l’opposition, la société civile et les confessions religieuses, les réformes électorales sont, pour le regroupement politique Nouvelle Génération pour l’Émergence (NOGEC), tributaires de réformes constitutionnelles.

Après ses propositions sur la réforme de la CENI, la NOGEC a présenté ce jeudi 1er avril 2021 dans un communiqué de presse, huit (8) options sur les réformes constitutionnelles à adopter de manière consensuelle avant la tenue des prochaines élections. Pour la NOGEC, il faut :

✓ Ramener l’élection Présidentielle à deux tours ;

✓ Réserver la présidence de la République aux seuls Congolais nés sur le territoire Congolais, de père ou de mère Congolais ;

✓ Réduire la durée du mandat électif à quatre ans ;

✓ Supprimer les Assemblées Provinciales, inutilement budgétivores ;

✓ Nomination des gouverneurs par le président de la république, pour lutter contre le tribalisme pour autant que, quoi qu’élus, ils peuvent être révoqués à tout moment ;

✓ Élection des sénateurs au suffrage universel direct ;

✓ Reconnaissance de la double nationalité congolaise aux congolais d’origine ;

✓ Rendre impératif le mandat des députés nationaux, en insérant la possibilité du retrait de leur mandat par pétition des électeurs.

David MWANIA