RDC/Budget 2021 : un tableau sombre des Finances Publiques Congolaises, un déficit mensuel de 14 millions de dollars enregistré depuis janvier ! Les inquiétudes de l’ODEP

RDC/Budget 2021 : un tableau sombre des Finances Publiques Congolaises, un déficit mensuel de 14 millions de dollars enregistré depuis janvier ! Les inquiétudes de l’ODEP

1 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Préoccupée par la  »dégradation du blocage institutionnel », l’Observatoire de la Dépense Publique, ODEP, a dévoilé ce jeudi 1er avril 2021 un tableau sombre des Finances Publiques Congolaises. Des dépassements budgétaires au lancement du programme  »Tshilejelu » pourtant non budgétisé, l’ODEP parle d’une situation  »extraordinaire » dont l’impact est en train de se faire sentir dans le pays.

D’emblée, l’Observatoire de la Dépense Publique évoque l’absence d’application des mesures fiscales. Pour l’ODEP, alors que la RDC a réalisé 4 mois sans conseil des ministres, tous les investissements sont à l’arrêt. ‹‹Depuis janvier, un déficit mensuel de 14 millions de dollars est enregistré››, note-t-elle. Sur une trajectoire prévisionnelle de 546 millions USD, l’ODEP annonce que l’État n’a mobilisé que 256 millions USD, alors que les dépenses arrivent jusqu’à 270 millions USD.

Sur la Loi des Finances en cours d’exécution, tout en annonçant la violation de celle-ci [Loi des Finances], l’ODEP indique que depuis janvier 2021, seules les rémunérations et le fonctionnement constituent les dépenses qui ont été effectuées à raison de 4,5 millions USD pour les 2 premiers mois. En pleine période pandémique avec ses effets pervers sur le secteur privé, l’ODEP note qu’à part quelques allègements fiscaux, plusieurs PME ont baissé les rideaux faute d’appui du gouvernement.

Alors que le pays prend en charge 2 premiers ministres, impactant négativement les Finances Publiques, l’ODEP annonce l’augmentation à 1.081 du personnel, tous pris en charge par le Trésor Public au cabinet du Chef de l’État. ‹‹Entre janvier et février, elle [la Présidence] a dépensé 29,2 millions USD, en dépassement de 113%››, fait savoir l’ODEP qui craint que la décision de surseoir l’exécution des Finances Publiques ne renvoie à celle faite en 2019 avec Vital KAMERHE alors Directeur de Cabinet du Chef de l’État dont la suite est connue.

David MWANIA