RDC/Insécurité à Kinshasa : Le Service National fait le ménage

RDC/Insécurité à Kinshasa : Le Service National fait le ménage

24 mars 2021 0 Par Grandjournalcd.net

À la recherche des voleurs, bandits, délinquants et malfaiteurs communément appelés Kulunas, les généraux Jean-Pierre Kasongo Kabwik, numéro du Service National et Silvano Kasongo Kitenge, commissaire provincial de la police nationale Congolaise/ville de Kinshasa, semblent déterminés à éradiquer l’ampleur du phénomène Kuluna dans la capitale Congolaise.

Après avoir réalisé deux évacuations des Kulunas de Kinshasa vers le centre de Kanyama Kasese dans la province du Haut-Lomami, le commandant du Service National a tenu une réunion de coordination avec le commandant de la PNC/Kinshasa, pour l’organisation du ramassage de la 3e vague des Kulunas qui iront retrouver 610 autres qui suivent déjà des formations.

À en croire le général Jean-Pierre Kasongo Kabwik du Service National, la vie des Kulunas évacués au cours de deux premières vagues est en train de charger.‹‹La formation se passe très très bien. l’État a mis le moyen qu’il faut pour leur encadrement et prise en charge››. Selon lui, si les précédentes évacuations n’avaient pas marché il ne serait pas venu récupérer d’autres.

‹‹Nous sommes venus chercher d’autres parce que la 1ère expérience a donné des bons résultats››, a-t-il indiqué. Pour le général Silvano Kasongo Kitenge, la 3ème et 4ème vague sont une réponse à la réapparition des Kulunas à Kinshasa. Déterminé à traquer ces bandits, le Chef de la police a indiqué que l’opération allait continuer jusqu’à leur épuration totale. Pour rappel, ce vendredi 26 mars 2021, 310 nouveaux Kulunas de Kinshasa vont être évacués vers le centre de formation de Kanyama Kasese pour le compte du Service National.

David MWANIA