Congo-Brazzaville/ Madingo-Kayes: Après le passage de la première dame Antoinette Sassou, la réconciliation s’accélère sous le leadership de Collinet Makosso, DNCA1 et porte-parole du candidat Dénis Sassou N’guesso

Congo-Brazzaville/ Madingo-Kayes: Après le passage de la première dame Antoinette Sassou, la réconciliation s’accélère sous le leadership de Collinet Makosso, DNCA1 et porte-parole du candidat Dénis Sassou N’guesso

18 mars 2021 0 Par Grandjournalcd.net

12 mars 2021, Antoinette Sassou était de passage dans le Kouilou dans le cadre de la campagne électorale du candidat Dénis Sassou N’guesso, son époux. Elle avait saisi cette opportunité pour jeter, loin de la politique, un pont entre les fils et filles de Mandingo-Kayes.

Durant son passage, Antoinette Sassou a insisté sur la nécessité pour les fils et filles de Mandingo-Kayes de se réconcilier afin de faciliter par le lien familial, la Concorde, la paix et la sécurité, gage de la relance économique et du développement de ce district.

C’est dans cet elan que prenant son baton de pelerin, Anatole Collinet Makosso, l’ancien directeur de cabinet de la première dame, Directeur de campagne adjoint et porte parole du candidat Dénis Sassou N’guesso a commencé à faire bouger les choses.

C’est d’ailleurs autour de lui qu’a eu lieu cette ceremonie de reconciliation familiale entre fils et filles de Madingo kaye et au delà du département du Kouilou à la quelle ont pris part plusieurs chefs de villages et même l’opposant Mabio Zinga Mavoungou au village Tchizalamou.

Cette mobilisation de ce jour « démontre ainsi la détermination des fils et filles de Madingo-Kayes et du Kouilou à parler d’une seule voix pour faire élire Dénis Sassou N’guesso au-delà des divergences politiques », nous a murmuré en villis l’un des participants, qui se présentait à nous comme étant délégué des jeunes de l’un de quarante villages représentés.

Madingo-Kayes, rappelons-le, est un district du sud-ouest de la République du Congo dans le département du Kouilou.

Moise Dix