Congo-Brazzaville/Campagne électorale : à Owando, Denis Sasoou-N’Guesso a exprimé sa foi en la relance de l’économie du pays

Congo-Brazzaville/Campagne électorale : à Owando, Denis Sasoou-N’Guesso a exprimé sa foi en la relance de l’économie du pays

16 mars 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Lentement, mais sûrement, la campagne électorale amorce la pente vers sa clôture. A Owando, 10ème étape de sa conquête des électeurs, Denis Sassou-N’Guesso pouvait se considérer en terrain conquis. Le président candidat a invité ses compatriotes à partager son optimisme sur la relance de l’économie congolaise.    

A Owando, chef-lieu du département de la Cuvette, la matinée du 15 mars 2021 était douce et clémente, jusqu’à la mi-journée, quand le soleil a pris le dessus. La foule enthousiaste, massée au stade ‘’Ombelé’’, lieu du meeting électoral de Denis Sassou-N’Guesso, donnait à penser que le soleil luisant n’avait pas entamé leur volonté d’écouter le candidat de la majorité présidentielle.    
 
Dès 8 heures, les populations, pancartes ou banderole à la main, accouraient déjà vers le stade Ombélé, qui avait pris mille couleurs. Peu avant midi et demi, le candidat a rejoint la foule, électrisant davantage l’ambiance. C’est le début du meeting.

Quatre (04) orateurs se sont succédé à la tribune, avant l’intervention du candidat : les jeunes, les femmes, les notables et le directeur départemental de campagne. Tous ont invité les populations à voter massivement pour Denis Sassou-N’Guesso, le 21 mars prochain. Les jeunes ont fait recours au passé pour énumérer les actions de développement menées par le président candidat : les infrastructures scolaires et universitaires par exemple sont, selon eux, la preuve de son attachement à la formation de l’élite juvénile.
 
Pour sa part, le représentant des femmes a salué leur intégration dans les sphères de prises de décisions et leur autonomisation. Elle a exprimé sa volonté de voir cette politique se poursuivre, avec Denis Sassou-N’Guesso à la tête du pays.
 
Les dépositaires du pouvoir ancestral, les sages et notabilités traditionnelles ont procédé à des incantations pour mobiliser en langue locale (kouyou), mais aussi français. S’attachant à la tradition, ils ont ils ont déclaré qu’ils n’ont qu’une parole : ils avaient définitivement dit oui à Denis Sassou-N’Guesso et ont promis qu’ils tiendront parole le 21 mars. Rassurant le candidat de leurs suffrages, ils ont affirmé que sa « campagne électorale est bouclée à Owando et dans la Cuvette. Assurez-vous, « car nos voix sont pour toi », ont-ils déclaré.
 
Les cadres de la majorité présidentielle dans la Cuvette ont donné la même assurance au candidat. Par la voix de Firmin Ayessa, directeur départemental de campagne du candidat, ont soutenu que « les dix districts de la Cuvette lui demandent de poursuivre son œuvre à la tête du Congo ». Pour eux, la présence massive des populations à ce meeting est le signe du soutien que les cadres du département de la Cuvette apportent à Denis Sassou-N’Guesso. Conscient de l’enjeu, Firmin, Ayessa a affirmé qu’ils resteront « vigilants jusqu’au jour du vote ».
En introduction de son intervention, Denis Sassou-N’Guesso a évoqué les souvenirs qu’il a gardés de cette ville. A Owando, je suis chez moi. Et, j’en ai d’immenses souvenirs », a-t-il déclaré, avant d’exprimer son émotion face à l’accueil qu’il a reçu, lors de son arrivée, la veille. Il s’est dit rassuré des engagements pris par ceux qui l’ont précédé à la tribune, en ce qui concerne l’issue du vote en sa faveur dans la Cuvette.  
 
Denis Sassou-N’Guesso a, surtout donné les raisons de la poursuite de la marche. En effet, son projet de société intitulé Ensemble, poursuivons la marche est la suite du précédent qui s’intitulait La marche vers le développement, allons plus loin ensemble dont la mise en œuvre a été confrontée à deux crises : financière et sanitaire. Tous les pays du monde ont subi ces deux crises, a-t-il précisé, avant d’expliqué : C’est pour cela que mon nouveau projet de société « Ensemble, poursuivons la marche ». Pour le candidat de la majorité présidentielle, « Deux axes importants de ce projet sont, entre autres, le développement agricole au sens large, la pêche et la pisciculture ». Il a plaidé pour des institutions solides et pour la paix « pour mettre en œuvre ce projet de société », avant demander à ces compatriotes « d’y adhérer pleinement ».
 
Le président candidat a également annoncé l’élargissement de la nationale n° 2, à partir du kilomètre 45, en lui donnant une largeur de neuf (09) mètres. S’il gagne un nouveau mandat, Denis Sassou-N’Guesso poursuivra « la dotation du pays et de la Cuvette en diverses autres infrastructures ».  
 
Le candidat a, en outre, invité ses compatriotes à avoir confiance en la relance de l’économie nationale. « Je suis optimiste sur la capacité de relance de l’économie de notre pays et vous partage cet optimisme », a martelé Denis Sassou-N’Guesso pour clore son meeting.  

Wilfrid LAWILLA