RDC/Tanganyika: le gouverneur Zoé Kabila, plus que jamais sur une chaise éjectable

RDC/Tanganyika: le gouverneur Zoé Kabila, plus que jamais sur une chaise éjectable

13 mars 2021 0 Par Grandjournalcd.net

« Nous sommes venus ici sur ordre du Chef de l’Etat pour imposer sa nouvelle vision de l’Union sacrée. Ceux-là qui résisteront, c’est leur problème, car certains vont tomber après l’identification d’une nouvelle majorité », avait déclaré John Banza, l’un des 3 députés nationaux élus de cette province qui ont débarqué au Tanganyika depuis quelques jours.

Ce samedi 13 mars, le député Jean Manda Kansabala, élu de MOBA et l’un de ces trois députés nationaux a tenu un point de presse au cour duquel il a affirmé que la majorité acquise à l’Union sacrée a été déjà atteinte à l’Assemblée provinciale.

« Il y a ceux qui hésitaient encore jusqu’hier. Nous, on a commencé l’action et on a laissé aux députés provinciaux la latitude d’opérer leur choix. Je sais que, si on n’est pas à 20, on est à 18 députés provinciaux sur les 25 que compte l’organe délibérant qui ont adhéré à la vision du Chef de l’État » a affirmé Jean Manda Kansabala.

Rappelons que ces émissaires du chef de l’Etat au Tanganyika n’ont pas été reçus par le gouverneur Zoé Kabila dont le coût des choses placé sur une chaise éjectable pour n’avoir pas adhéré à la vision de l’union sacrée lancée par Félix Tshisekedi. Deux motions viseraient déjà le président du bureau de l’assemblée provinciale jugé trop proche du jeune frère de Joseph Kabila, l’ancien président de la République et une autre le gouverneur lui-même, Zoé Kabila.

Moïse Dix