RDC: la décision de Félix Tshisekedi sur l’affaire Zando jugée suicidaire

RDC: la décision de Félix Tshisekedi sur l’affaire Zando jugée suicidaire

12 mars 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Exaspéré des tensions liées à la fermeture du grand marché, Félix Tshisekedi décide de palper du doigt ce conflit opposant l’hôtel de ville à un certain Hassan et d’écouter par la même occasion les marchands, principales victimes de cette situation d’impasse.

« Le président débarque au grand marché (zando); Kinois qu’il est, il découvre que c’est sale; il s’immisce dans un conflit entre le gouverneur et les privés; et de façon unilatérale, il décide d’imposer sa volonté en humiliant des commerçants », décrypte à sa manière l’ancien candidat président.

Seth Kikuni considère cette attitude du président Félix Tshisekedi d’ « Etatisme suicidaire » et d ‘ « Autoritarisme ». Le chef de l’etat, rappelons-le, avait tranché ce conflit en confirmant entre autre la décision du gouverneur qui avait fermé ce marché le temps de son réaménagement.

Félix Tshisekedi avait également demandé à ce libanais du nom d’Hassan de délocaliser ses activités attribuant dans la foulée le marché de reconstruction du grand marché Zando à une firme, semble-t-il, sans avis préalable de la direction générale d’attribution des marchés publics.

Moïse Dix