RDC/Élections 2023: Lisanga Bonganga apporte son soutien a la démarche de la CENCO et s’insurge contre toute menace

RDC/Élections 2023: Lisanga Bonganga apporte son soutien a la démarche de la CENCO et s’insurge contre toute menace

12 mars 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Les évêques de l’église catholique avaient il y a quelques jours rappelé au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, la nécessité de l’organisation des élections conformément à la constitution en 2023.

Une position qui avait créé des ennuis aux prélats catholiques de la part de proches de Félix Tshisekedi, qui quant à eux exigent le recensement et l’identification de la population avant le scrutin.

Les évêques catholiques ne sont pas vu orphelins, car ils viennent de bénéficier du soutien des acteurs tant politiques que sociaux, dont celui de Jean Pierre Lisanga Bonganga, Coordonnateur de la Dynamique pour la Sortie de Crise (Dysoc).

Dans une déclaration dont copie est parvenue à notre rédaction, la Dysoc dit s’opposer farouchement à tout processus qui servirait de prétexte à l’instauration d’une nouvelle dictature au pays et à l’inorganisation des élections en 2023 conformément à la constitution.

Lisanga Bonganga pense que la déclaration de la CENCO au sujet des élections de 2023 qu’il dit saluer promptement est une clairvoyance.

A cet effet, la Dysoc ne soutient pas l’idée qu’elle qualifie de malveillante de l’organisation du recensement comme préalable à la tenue desdites élections et n’acceptera aucun glissement quant à ce.

C’est pourquoi la Dysoc met en garde quiconque menacerait la vie des princes des confessions religieuses qui se sont prononcés sur la question de l’organisation des élections de 2023.

Par ailleurs, la Dysoc rappelle qu’il reste 1.022 jours de la tenue de ces scrutins et appelle vivement le peuple congolais à y veiller en tenant compte des dernières informations fournies par le président de la CENI sur l’organisation du quatrième cycle électoral en 2023.

Ivan Honoré Mudiangombe