Congo-Brazzaville/Campagne électorale: les vilis et peuples environnants accueillent Antoinette Sassou N’guesso

Congo-Brazzaville/Campagne électorale: les vilis et peuples environnants accueillent Antoinette Sassou N’guesso

12 mars 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est le septième jour de campagne électorale au Congo Brazzaville. Plusieurs candidats vont au front pour essayer de ranger l’électorat chacun de son côté. Après Pointe-Noire, Dolisie et Sibiti, le candidat Sassou poursuit son périple vers Madingou, Wesso et Ewo.

Entre temps, son épouse Antoinette Sassou s’est arrogée une foule immense dans le village de Yanga, dans le district de Madingo-Kayes, département du Kouilou, situé à 80 kilomètres de la ville économique de Pointe-Noire. Elle était accompagnée du ministre Collinet Makosso, directeur national adjoint de campagne et plusieurs autres personnalités.

Prenant la parole, les sages du village ont exhibé quelques incantations de bénédiction et de bienvenue devant la première dame avant de lui exposer leurs doléances communautaires en Vili. Il s’en est suivi du mot de bienvenue de l’élu de Madingo-Kayes , le député Laurent Tengo.

Arrivé son tour de réagir à ces mots de bienveillance et doléances lui adressées, celle qu’on a surnommée « Esther » dans ce district de Madingo-Kayes a rassuré son peuple de son ferme engagement de les faire parvenir à qui de droit, son époux, le candidat et président sortant Dénis Sassou N’guesso.

Pour cela, « ajoute-t-elle, « il faudra lui donner le mandat afin qu’il puisse encore travailler et vous donner ce que vous désirer ». D’une seule voix, tel un seul homme, la foule en liesse n’a cessé de rassurer la première dame pour l’élection de leur candidat , DSN. Comme de coutume dans cette terre côtière, les kouilounais ont invité Antoinette Sassou à immortaliser son passage sur leur terre en plantant un arbre. Exercice auquel la première dame n’a pas hésité de se plier.

Moïse Dix