Congo-Brazzaville/Campagne électorale: La Sangha et la Likouala ne manquent pas de raisons pour voter Denis Sassou-N’Guesso

Congo-Brazzaville/Campagne électorale: La Sangha et la Likouala ne manquent pas de raisons pour voter Denis Sassou-N’Guesso

12 mars 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le président sortant, candidat à sa propre succession fait la ronde des départements depuis le 05 mars dernier, pour la campagne électorale. Les 11 et 12 mars, Denis Sassou-N’Guesso a expliqué son nouveau pacte social aux populations de la Likouala et de la Sangha, respectivement à Impfondo et à Ouesso. Selon les populations de ces deux localités, plusieurs raisons justifient le choix qu’elles ont porté sur Denis Sassou-N’Guesso.

L’unité nationale, la paix sociale, mais surtout, la dotation du pays en infrastructures de base, sont les points qui fondent la décision des partisans du président candidat de voter pour lui, le 21 mars prochain, lors du 1er tour de la présidentielle.
 
La Likouala, plus que jamais acquise à Denis Sassou-N’Guesso

Le 11 mars 2021, le soleil illuminait la ville d’Impfondo de façon particulière. Mais, ses rayons caniculaires n’ont pu altérer l’ambiance festive qui a caractérisé le meeting de campagne de Denois Sassou N’Guesso dans cette localité. Le boulevard qui accueillit jadis, le défilé marquant la fête de l’indépendance du Congo, en 2005 était envahi de monde. Venues des quatre coins du département de la Likouala, les populations de ce département voulaient écouter celui qu’elles ont promis de jamais trahir Denis Sassou N’Guesso.  
 
Le ton des interventions est donné par le représentant des peuples autochtones. Il salue l’adoption par le Congo, grâce à la volonté de Denis Sassou-N’Guesso de la loi n° 5 du 25 février 2011 sur les droits des peuples autochtones, avant d’émettre quelques doléances. Il sollicite du président candidat de faire en sorte, une fois élu que leurs enfants bénéficient des bourses d’études à l’étranger et que soient ouverts leur profit, des centre d’apprentissage en informatique. Pour terminer, il a rassuré le candidat : « Nous voterons pour vous à 100% », a-t-il conclu.
 
Prenant le relais, le directeur local de campagne, Alain Moka a assuré Denis Sassou-N’Guesso du plein soutien de la population de la Likouala : « Vous êtes ici à Impfondo dans la Likouala, chez vous. N’ayez aucun doute pour le 21 mars. La Likouala est rangée derrière vous », a-t-il soutenu, avant de céder le pas au président candidat.
 
Montant au créneau, Denis Sassou-N’Guesso a rappelé que les habitants de la Likouala étaient attachés à l’agriculture. Ce département est doté de nombreuses richesses, a-t-il déclaré. Malgré son enclavement, la Likouala est promise au développement, a poursuivi le candidat de la majorité présidentielle qui a promis une route bitumée qui reliera le Congo à la Centrafrique et le Tchad, partant de Ouesso.
 
Pour Denis Sassou-N’Guesso, certains projets lancés lors du programme de la municipalisation accélérée en 2005 et qui n’ont pas été menés à leur terme du fait des difficultés de parcours seront achevés, s’il est élu,  
 
Construite pendant le plan quinquennal 1982-1986, la route Impfondo-Epena-Dongou qui devra être réhabilitée. Il est revenu avec insistance sur le développement des activités agricoles, l’un des axes de son projet de société et qui prévoit une émulation interdépartementale sur la production agricole.

Denis Sassou-N’Guesso ne sera jamais submergé

A la place rouge de Ouesso, le 12 mars, le meeting du président candidat s’est ouvert par une chanson en langue locale et dont la traduction donne ceci : « vous êtes cette demeure élevée sur une colline qui ne peut s’inonder et vous ne serez jamais submergé ».
 
Les messages de soutien délivrés par les femmes et les jeunes ont rappelé l’action politique du président sortant, candidat à sa propre succession. Le représentant des jeunes a, notamment, cité le barrage hydroélectrique de Liouesso, les 42 km de voiries urbaines à Ouesso, la Route nationale numéro 2 qui relie la Sangha au reste du pays, la route d’intégration régionale entre le Congo et le Cameroun, à partir du département de la Sangha. Des réalisations qui justifient pourquoi le vote en faveur de Denis Sassou-N’Guesso sera massif.  
 
Axel Ndinga Makanda directeur local de campagne emboité le pas aux jeunes et aux femmes, en énumérant les réalisations du candidat dans la Sangha comme motifs fondés du vote des populations de la Sangha en sa faveur. Son expérience dans la gestion des affaires publiques constitue un atout de stabilité pour le Congo qui en a besoin.
 
Le candidat Denis Sassou N’Guesso a, à son tour, salué les acquis de développement dont dispose déjà le département de la Sangha. Les bases de développement de la Sangha sont posées, a-t-il déclaré. Fort de ses potentialités naturelles de ce département, son développement n’attend que d’être booster, a poursuivi l’orateur.
 
Lors des deux meetings, Denis Sassou-N’Guesso termine l’échanges avec ses partisans en prenant acte des engagements des populations en sa faveur, mais aussi donnant des consignes de vote à, l’attention de ses électeurs potentiels. Il précise : « nous sommes sept candidats sur une liste unique, mais chacun de nous a sa photo et son logo », a-t-il conclu.

Wilfrid LAWILLA