RDC/Meurtre de l’ambassadeur Italien : Zakia Seddiki, épouse de feu Luca Attanasio dédouane la RDC. Voici le responsable selon la veuve

RDC/Meurtre de l’ambassadeur Italien : Zakia Seddiki, épouse de feu Luca Attanasio dédouane la RDC. Voici le responsable selon la veuve

27 février 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Alors que le corps de monsieur Luca Attanasio, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Italie assassiné le lundi 22 février dernier a été enterré ce samedi dans sa ville natale de Limbiate au Nord de l’Italie, près de Milan après les funérailles d’État organisées jeudi 25 février à Rome, la femme de l’ambassadeur, Madame Zakia Seddiki est sortie de son silence. À l’en croire, la RDC n’est pas responsable du lâche assassinat de son mari.

Pour la femme de l’ambassadeur Italien, le moyen de sécurité déployé par le Programme Alimentaire Mondial (PAM) était  »inadapté ». Dans un entretien qu’elle a accordé le matin de ce samedi 27 février 2021 au prestigieux quotidien Italien  »Il Coliere Del Asera », Zakia Seddiki, a rappelé que son mari avait été  »invité expressément » par le PAM pour voir un projet réalisé dans une école près Goma.

‹‹C’était la première fois que mon mari se déplaçait de Kinshasa sans escorte armée, mais nous avons eu confiance dans cette organisation de l’ONU››, a-t-elle affirmé. Au cours de cet entretien, madame Zakia Seddiki a soutenu que l’agence Onusienne n’avait pas fait le nécessaire pour la sécurité de son époux, celle de son garde du corps (le carabinier Vittorio Lacovacci, 30 ans) et du chauffeur Congolais (Mustafa Baguma Milambo, 56 ans), eux deux aussi assassinés.

En RDC depuis 2017, Luca Attanasio, 43 ans, est devenu ambassadeur en 2019. Il laisse une veuve, Zakia Seddiki d’origine Marocaine et trois petites filles. Pendant ce temps, plusieurs enquêtes ont été ouvertes en RDC, en Italie, par le PAM et l’ONU notamment, pour éclaircir cette affaire tragique et troublante qui a coûté la vie à trois (3) personnes parmi lesquelles le diplôme Italien.

Alors qu’en Italie le ministre des affaires étrangères, Luigi Di Maio évoque la responsabilité du PAM et demande  »le plus rapidement possible » des réponses  »claires et exhaustives », en RDC, lieu du drame, le service du protocole d’État de l’aéroport international de N’djili ont affirmé dans une mise au point faite ce samedi 27 février, que les agents du protocole d’État n’ont jamais vu l’ambassadeur Attanasio embarqué.

David MWANIA