RDC/élection au poste de deuxième vice-président du sénat : à quoi jouent Jean-Pierre Bemba et Valentin Gerengbo?

RDC/élection au poste de deuxième vice-président du sénat : à quoi jouent Jean-Pierre Bemba et Valentin Gerengbo?

23 février 2021 0 Par Grandjournalcd.net

« A l’issu du vote, le résultat se présente comme suit: José Endundo 10/12, Jean de Dieu Moleka 1/12 Valentin Gerengbo 0/12 et Sanguma (absent) », lit-On dans le procès verbal de désignation du candidat du grand Équateur au poste de 2e vice-président du bureau définitif du sénat.

Selon ce document parvenu à notre rédaction, tous les douze sénateurs que comprend l’espace Grand équateur à qui revient ce poste avaient répondu présents. Sauf le seul sénateur Sanguma Mosai était absent.

Quelques heures ont suffi pour remarquer le reniement de signature du sénateur Valentin Gerengbo. Le sénateur membre du MLC a déposé sa candidature en solo, concoctée au sein de son parti avec l’assentiment exprès de son président Jean-Pierre Bemba, au grand étonnement de tous.

Rappelons en outre que Jean-Pierre Bemba est l’un des adhérents à la vision de l’union sacrée initiée par le chef de l’Etat et qui avait validé le choix de la personne du sénateur Endundo Bononge, membre d’ensemble pour la République de moïse Katumbi. Comment donc comprendre que le leader du Mouvement du Congo donne mandat à un de ses lieutenants pour affronter José Endundo à ce posté réservé au grand équateur qui du reste a porté son choix sur le doyen élu de Endundo ? S’interrogent la majorité des sénateurs rencontrés ce jour au palais du peuple qui appellent Jean Pierre Bemba au respect du choix consensuel du caucus des élus du grand Équateur et cela au nom de la cohésion au sein de l’Union Sacrée.

Moïse Dix