RDC : le meurtre de l’ambassadeur italien et la question du libertinage des occidentaux sur le sol congolais

RDC : le meurtre de l’ambassadeur italien et la question du libertinage des occidentaux sur le sol congolais

22 février 2021 0 Par Grandjournalcd.net

« C’est avec une profonde tristesse que le ministère des Affaires étrangères confirme la mort, aujourd’hui (lundi) à Goma, de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, Luca Attanasio, et d’un militaire », a déclaré Marie Tumba Nzeza, ministre d’Etat , ministre des affaires étrangères.

Après avoir été touché par balles, le diplomate a été vite amené à l’hôpital avant de succomber de ses graves blessures. Son ( policier congolais ) a également trouvé la mort lors de cette même attaque sur laquelle plane un gros flou jusque là.

« Tout en condamnant ce crime odieux, interrogeons-nous sur la posture de certains Occidentaux, se croyant parfois en territoire conquis. Ils prennent des initiatives unilatérales sans s’en référer aux autorités ad hoc. Tout leur semble permis ds ce no man’s land établi depuis 1885 », estime Jean-Jacques Wondo expert dès questions militaires et sécuritaires.

Les propos de Jean-Jacques Wondo corroborent la déclaration du chef de la police congolaise qui a laissé entendre à travers les médias que les services de sécurité n’étaient pas au courant du déplacé de ce diplomate italien.

Moïse Dix