RDC : la décision inique du Chef de la police sur le contrôle des permis chauffe les rues de Kinshasa

RDC : la décision inique du Chef de la police sur le contrôle des permis chauffe les rues de Kinshasa

19 février 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le général Kasongo instruit à ses éléments de contrôler de permis de conduire à travers les artères de Kinshasa, nous apprend un groupe de roulage campé au rond point Kimbondo dans la commune de Bandal. Les conducteurs sans permis de conduire ou détenteurs des permis expirés sont conduits directement aux sous ciats les plus proches.

Ces conducteurs dénoncent déjà des lourdes amendes qui leurs sont imposées alors que l’Etat n’est pas , à ce stade, en mesure d’assurer aux conducteurs des permis valides depuis là suspensions de la production de permis de conduire depuis 2017.

En effet, C’est depuis l’année 2017 que le vice-premier ministre, ministre de transports et voie de communications, José Makila, avait décrété le moratoire suspendant l’octroi de permis de conduire. «Cette mesure est prise dans la perspective de la mise en circulation imminente des permis de conduire véritablement biométriques à travers toute l’étendue de le République démocratique du Congo», mentionnait le communiqué signé le 22 septembre 2017 par José Makila. Mais quatre ans maintenant , on n’a toujours pas ce permis biométrique.

Comment l’Etat peut exiger aux conducteurs des permis valides, 4 ans après l’arrêts de la production légale ? Telles sont de questions que se posent des conducteurs traités tels des délinquants surtout en cas d’accident quand ils ne détiennent pas ce document.

Moïse Dix