RDC : Controverse entre le Conseil d’État et le TGI/Gombe autour de l’élection à la FEC, Albert Yuma victorieux

RDC : Controverse entre le Conseil d’État et le TGI/Gombe autour de l’élection à la FEC, Albert Yuma victorieux

10 février 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Alors que plusieurs personnes voyaient la page  »Albert Yuma » définitivement tournée à la Présidence du Conseil d’administration de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), la justice vient de rétablir le patron de la GÉCAMINES dans ses droits. Ce mardi 9 février 2021, le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe, saisi par Albert Yuma, vient de confirmer le dernier comme PCA de la FEC.

Dans la décision rendue publique ce mardi, le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe déclare  »recevable et fondée » l’action du demandeur, Yuma Mulimbi Albert, et confirme son élection aux fonctions de Président du Conseil d’administration de la FEC.

Pour le TGI/Gombe, c’est faisant suite à la présentation par le demandeur (Yuma Mulimbi Albert) des statuts de la FEC notariés et publiés au journal officiel et d’un procès-verbal établi le 26 novembre 2020 par des huissiers de justice assermentés qu’il fonde ce jugement. ‹‹Considérant que ces actes sont authentiques, il dira le présent jugement exécutoire nonobstant tout recours et sans caution, sauf en ce qui concerne les dommages-intérêts››, a déclaré le Juge Président, Pierrot Bakenge Nvita.

Alors que le Conseil d’État avait annulé l’élection du 26 novembre 2020 qui avait maintenu Albert Yuma à la tête de la FEC, le TGI Gombe vient de confirmer cette réélection pour les raisons ci-dessus citées et condamne le défendeur, monsieur Kasembo Nyembo Dieudonné, à payer l’équivalent en Franc Congolais de 20.000 USD à monsieur Yuma Mulimbi Albert à titre de dommages-intérêts  »pour tous les préjudices subis ».

David MWANIA