RDC : «   Deux ans des mains libres… Deux ans donc pour convaincre les plus sceptiques! » (Didi Mitovili)

RDC : « Deux ans des mains libres… Deux ans donc pour convaincre les plus sceptiques! » (Didi Mitovili)

7 février 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Déboulonner le système Kabila ne devrait pas consister seulement à obtenir la déchéance de ses hommes-clés qui sous-traitaient avec zèle ses intérêts personnels, du haut de leur piédestal de pouvoir; mais aussi et surtout de mettre véritablement fin à des méthodes et autres pratiques de corruption, de détournements des fonds public, bref de prédation, ayant caractérisé son régime!k

D’où vient qu’un jeune guérillero chaussé de bottes de fermier au matin du 17 mai 1997, ait réussi à rassemblé grand monde, y compris l’élite intellectuelle, autour de lui, et régné, pendant dix-huit ans, tel un gourou concentrant tous les pouvoirs entre ses mains! C’est qu’en fait une minorité dans l’ombre a dû réfléchir et mettre en branle des stratagèmes oscillant entre le bâton et la carotte pour en arriver là. Arriver aussi à préserver ses propres privilèges à travers la prédation érigée ici en système de gouvernance…

Hier comme aujourd’hui, des millions, encore et toujours des millions sont systématiquement siphonnés du Trésor public; certes la Justice donne de la voix, agit, interpelle comme jamais auparavant, mais hélas à la tête du client, serait-on tenté de dire…

12 millions de dollars pour une session extraordinaire, dont 500 mille rien que pour l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale avec des urnes dont on dispose déjà, sans observateurs d’Outre-Atlantique, … Puis, pour célébrer l’avènement de nouveaux membres de ce bureau, un banquet rassemblant, sur fond des décibels, près de 400 convives dans un luxueux hôtel de la place, enfreignant même les mesures anti-covid-19! Kudia kusabalala!

C’est le syndrome du Titanic… Sûrs, on y boit, on y mange, on y danse, on y joue, mais le paquebot file tout droit vers l’iceberg dans une nuit noire! En effet, les vrais chantiers attendent encore… Deux ans des mains libres désormais, deux ans avec des institutions de la République, qui lui obéiront au doigt et à l’œil… Deux ans donc pour convaincre les plus sceptiques!

Didi Mitovili