Congo-Brazzaville/Présidentielle mars 2021 : le candidat Denis Sassou-N’Guesso a obtenu son certificat médical

Congo-Brazzaville/Présidentielle mars 2021 : le candidat Denis Sassou-N’Guesso a obtenu son certificat médical

6 février 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le 23 janvier dernier, en marge de la cérémonie de lancement des travaux de construction de la route Dolisie Kibangou, le président Denis Sassou-N’Guesso s’est porté candidat à l’élection présidentielle de mars 2021. Pour se conformer à la constitution, le candidat s’est soumis aux examens médicaux.

Les médecins désignés pour cette tâche ont remis, ce samedi, 06 février, le certificat médical du candidat Denis Sassou-N’Guesso.
 
Il était environ 12 heures, quand Dénis Sassou-N’Guesso, candidat à sa propre succession est descendu de sa voiture privée, dans l’enceinte du siège de la Cour Constitutionnelle, situé sur le Boulevard Alfred Raoul, à Brazzaville. Il y est venu s’assurer qu’il jouit d’une bonne santé morale et physique pour gouverner le Congo. Tel est l’un des critères pour être retenu comme candidat à la magistrature suprême au Congo. En effet, au dernier tiret de l’article 66, sous-titre 1, la constitution du 25 octobre 2015 stipule : « Nul ne peut être candidat aux fonctions de Président de la République s’il ne jouit d’un état de bien-être physique et mental dûment constaté par un collège de trois médecins assermentés désignés par la Cour constitutionnelle. »
 
D’abord installé dans la salle d’attente, le candidat de la majorité présidentielle a été, par la suite, reçu par le collège des médecins dans la salle médicale aménagée.
Dans le secret professionnel, à l’abri des caméras, des photos et des micros, en respectant le code déontologique et l’éthique qui encadrent ce métier.
 
Plus d’une trentaine de minutes après, Denis Sassou-N’Guesso sort de cette salle. Il y a subi des examens médicaux. Le collège des médecins a pris le temps matériel requis pour analyser et émettre un avis sur les examens effectués. Pendant ce temps, le candidat Denis Sassou-N’Guesso est revenu s’asseoir dans la salle d’attente. Au terme de tout le processus, le collège des médecins à remis à Denis Sassou-N’Guesso le certificat médical qu’il pourra joindre à son dossier de candidature. Sans cette pièce, la candidature ne peut être validée. Ces examens médicaux constituent donc une étape importante dans le processus de validation de la candidature des candidats déclarés à l’élection présidentielle.
 
Le chef de l’Etat congolais et candidat déclaré à l’élection présidentielle de mars prochain vient de faire comme tous les autres candidats prétendants à la magistrature suprême et ce, conformément à la loi fondamentale du pays.

Wilfrid LAWILLA