RDC/ justice : Après le procureur général, l’IGF frappe à la porte d’Alexis Tambwe Muamba

RDC/ justice : Après le procureur général, l’IGF frappe à la porte d’Alexis Tambwe Muamba

3 février 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le président du Sénat a échappé de plus belle au poursuites qu’aurait pu engager contre lui le procureur général près la cour de cassation qui a vu sa demande de levée d’immunité rejetée par le bureau du sénat. Du moins, pour le moment.

Le temps d’un week-end, Alexis Tambwe Muamba a cette fois l’inspecteur général des finances, chef de service à sa porte. Jules Alingete demande au président du Sénat les comptes d’un versement non justifié qui date de l’an 2019 jusqu’à ce jour resté injustifié.

Il s’agit d’un montant qui s’élève à plus 100 millards des francs congolais, soient « CDF 107.395.869.128,82 mis à la disposition du Sénat qui ne sont pas justifiés pour la période de janvier 2019 à fin 2020 », écrit l’IGF dans sa correspondance de feuille d’observation transmise au président du Sénat.

L’ancien ministre de Justice est déjà visée par une enquête à la cour de cassation. Le procureur général souhaite avoir ses explications à propos d’un montant de plus de 2.5 millions de dollars décaissés et amenés chez lui ( ATM).

Entre temps, une pétition a été introduite contre lui. Malgré son opposition à la clôture de la session extraordinaire quant à l’installation du bureau d’âge comme prescrit par le règlement intérieur, le secrétaire général vient de convoquer les sénateurs à cette fin ce jeudi 04 février 2021. Sent-il la chute et fin du septuagénaire ?

Moïse Dix