RDC/exclusion de Serge Kadima du PPRD : l’opinion s’enflamme !

RDC/exclusion de Serge Kadima du PPRD : l’opinion s’enflamme !

2 février 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Serge Kadima est suspendu par le bureau politique du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie. C’est du moins ce qu’affirme Ferdinand Kambere, adjoint de Ramazani Shadary au PPRD. Le Président de la Ligue des Jeunes du PPRD conduit depuis peu un Front pour le renouvellement du management politique en place au sein du PPRD ainsi qu’au niveau du FCC.

Serge Kadima et une frange des jeunes qui le porte ne cachent plus leur mécontentement face à la gestion caractérisée par des multiples échecs politiques. Ouvertement et via les réseaux sociaux, le communicateur du PPRD, président des jeunes , a refusé de participer à une rencontre convoquée récemment par le Secrétaire Permanent du PPRD, Ramazani Shadary. C’était quelques jours après avoir été reçus lui et 4 de ses proches dont Patrick Nkanga à Kashamata par Joseph Kabila. De quoi inquiéter les vieux singes paranoïaques ?

Une commission de discipline a vite été mise en place pour entendre Serge Kadima qui va le récuser et se remettre au bureau politique. Ce dernier, aurait , selon Ferdinand Kambere, opté d’exclure le président de la ligue des jeunes du PPRD.

« La prétendue exclusion du Camarade Serge Kadima est un abus,il n’y a pas eu réunion du bureau politique ce jour. La démarche du camarade Secrétaire permanent Ramazani Shadary est une forfaiture et va dans le sens à démobiliser les jeunes du parti.Nous dénonçons », a lancé sur Twitter l’un des membres de la ligue des jeunes du PPRD.

Litsani Shoukran, patron du média Politico s’amuse d’ailleurs en essayant de comprendre pourquoi c’est Serge Kadima que le bureau politique exclut. « Pour avoir perdu la Présidentielle de 2018, la presidence de l’assemblée nationale, 49 députés PPRD, la Primature, 25 gouverneur sur les 26, et une maison, Serge Kadima mérite amplement son exclusion du Parti. Soutien total de la décision prise par un Bureau politique imaginaire », ironise cet éditeur congolais.

« La guerre que Shadari déclenche contre Patrick Nkanga, Serge Kadima et cie prouve à suffisance qu’il ne tire aucune leçon de ses bêtises d’une part et d’autre part que ces gens au delà de l’incompétence notoire ont toujours vu mal l’ascension des jeunes », ajoute Eugène Kandolo, connu pour ses analyses pertinentes.

Patrick Nkanga l’un des moins radicaux de ce parti connu pour son tempérament froid et son sens de concilia n’a pas, lui non plus, caché sa désapprobation contre ce bras de fer entre le secrétaire permanent du parti et son président de la ligue des jeunes.

« Le camarade Serge KADIMA a tout notre soutien. C’est l’un des meilleurs au sein de notre Parti. Nous n’allons pas laisser des pesanteurs subjectives obstruer son engagement. » a clairement signifié Patrick NKANGA, Rapporteur du Bureau Politique du PPRD avant de calmer les ardeurs 24 heures plutard, « nous restons une famille ! »

Un grand parti est parfois caractérisé par des échanges vifs. Ce n’est aucunement l’expression d’une scission, bien au contraire, ce n’est que l’émanation de la vivacité de la démocratie qui y règne. Nous sommes et demeurons une famille », temporise l’un des successeurs et très proche de Serge Kadima.

Moïse Dix