Coopération bilatérale RDC – Égypte : Tête-à-tête prévu ce mardi entre Félix Antoine Tshisekedi et Abdel Fattah Al-Sisi

Coopération bilatérale RDC – Égypte : Tête-à-tête prévu ce mardi entre Félix Antoine Tshisekedi et Abdel Fattah Al-Sisi

2 février 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le Président RD Congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo va s’entretenir ce mardi 02 Février sauf imprévu avec son homologue égyptien, Abdel Fattah Al-Sisi.

Le Chef de l’État RD Congolais est arrivé en fin de soirée au Caire, capitale de la République d’Egypte ce lundi 1er février en provenance de Kinshasa après avoir participé à la quatrième commémoration du décès de son père, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, l’Éternel opposant du régime Mobutu, Kabila père et fils.

Cette visite officielle au Caire est une est une première depuis sa prise de pouvoir en janvier 2019.

Honneur militaire au pied de l’avion, Félix Tshisekedi a été t’accueilli par le Ministre Égyptien des ressources hydriques et de l’irrigation, Mohamed Abdel aty ainsi que par une délégation restreinte des membres de la représentation diplomatique de la RDC en Égypte avec à sa tête Madame Nduku Boo en respect des mesures sanitaires contre la pandémie de la Covid-19.

C’est au palais de Koubbeh, l’un des palais égyptiens qui sert pour les dignitaires en visite officielle que le Président de la République a été accueilli par les ambassadeurs africains en fonction en Égypte, mais aussi, par la délégation congolaise qui avaient précédé le Chef de l’Etat au Caire.

En effet, à la suite de leur entretien par visioconférence en décembre dernier, les deux Chefs d’Etats s’étaient engagés à raffermir les relations bilatérales notamment dans le volet de la consolidation de la paix, de la sécurité et plus particulièrement dans l’appui aux projets de développement.

A cet effet, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo assistera à la matérialisation de 4 projets initiés par le Fonds de Promotion Industrielle (FPI) depuis janvier 2020, projets estimés à une valeur globale de 400 millions de dollars américains. Ces projets d’infrastructures financés par la Afreximbank sont répartis dans les six zones à savoir: celles du Grand Bandundu, du Grand Équateur, du Grand Kasai, Grand Katanga, de la Province Orientale et de l’Est de la RDC. Ils seront pilotés à 70 % par des sociétés Égyptiennes et les autres 30% sont quant à eux réservés aux entreprises congolaises.

Dan de Dieu KAYANDA