RDC/EPST : La Banque Mondiale reporte sine die le financement de la gratuité de l’enseignement à la suite des allégations de détournement faites par l’IGF

RDC/EPST : La Banque Mondiale reporte sine die le financement de la gratuité de l’enseignement à la suite des allégations de détournement faites par l’IGF

1 février 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Saluée par les parents d’élèves en RDC, la gratuité de l’enseignement de base a également été bien accueillie au sein des institutions de Breton Woods de Washington aux États-Unis avec en ligne des murs, la Banque Mondiale. En juin 2020, son conseil d’administration a approuvé le décaissement de 800 millions de dollars échelonné sur 4 ans, à titre d’appuie au programme de gratuité de l’enseignement de base en RDC.

Alors que le premier versement de 100 millions de dollars américains était prévu pour décembre 2020, sur base des résultats produits par le ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le rapport de l’Inspection Générale des Finances (IGF), faisant état de fraude et détournement de fonds dans le secteur de l’éducation ainsi que des faiblesses dans les contrôles internes est venu changé la donne.

‹‹Tenant compte de ces conclusions, le décaissement prévu au mois de décembre a été reporté à une date ultérieure››, fait savoir la Banque Mondiale, qui révèle qu’elle cherche à recueillir des  »informations supplémentaires » sur les conclusions de l’enquête de l’IGF et son ferme engagement à soutenir le programme de gratuité de l’enseignement de base en RDC.

David MWANIA