RDC/Assemblée Nationale : quand la faible représentation de la femme dans le ticket de l’Union Sacrée au Bureau définitif fait parler d’elle

RDC/Assemblée Nationale : quand la faible représentation de la femme dans le ticket de l’Union Sacrée au Bureau définitif fait parler d’elle

30 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est depuis hier vendredi que le ticket de l’Union sacrée de la nation au bureau définitif de l’assemblée nationale a été déposé pour les élections du 03 février prochain.

Parmi ces candidatures, une seule femme sur les sept postes possibles, il s’agit de Angèle Tabu Makusi de MS/Ensemble au poste de Questeur.

Pour une structure de la société civile et oeuvrant dans la défense des droits de la femme, ceci une grande déception pour les femmes de la RDC .

D’après l’ONG FMMDK, à travers l’union sacrée, Félix Tshisekedi a manifesté la volonté de gouverner autrement avec notamment les femmes et les hommes compétents et capables de relever les défis.

Pour Nathalie Kambala Secrétaire Exécutive de cette organisation, cette faible représentantation de la femme au ticket de l’Union Sacrée met en cause tous les efforts consentis en faveur de la promotion des droits de la femme.

« Nous condamnons cette discrimination à l’égard de la femme qui ne peut se justifier pendant cette cruciale. Nous invitons les élus nationaux à recourir à la cour constitutionnelle pour solliciter l’interprétation des articles 13 et 14 de la constitution sur la parité.

Ainsi, cette organisation de défense des droits de la femme, sollicite l’intervention personnelle du Chef de l’Etat pour que ce qu’elle qualifie de l’injustice soit corrigée afin que la femme soit valablement représentée à la chambre basse du parlement.

Ivan Honoré Mudiangombe