RDC/Motion de censure contre Ilunkamba : même déchu, Le premier ministre n’attend pas quitter la primature pour autant

RDC/Motion de censure contre Ilunkamba : même déchu, Le premier ministre n’attend pas quitter la primature pour autant

27 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le Bras de fer entre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et l’assemblée nationale risque de se pérenniser même après le vote de la motion de censure contre son gouvernement.

Selon le constitutionnaliste Jacques Ndjoli, une fois la motion votée par la majorité des députés, « le premier ministre doit remettre sa démission au chef de l’État dans les 24 heures. Il ne peut pas refuser car, il ne bénéficie, ni de la confiance du chef de l’État, ni celle des députés », a-t-il fait savoir lors d’une interview.

Pourtant , dans sa correspondance au bureau d’âge pour réagir aux griefs reprochés à son gouvernement dans la dite motion, le septuagénaire a rappelé le règlement intérieur de l’assemblée nationale et les arrêts récents de la cour constitutionnelle qui, estime t’il, limitent « le champ des compétences du bureau d’âge au cadre des affaires courantes de l’assemblée nationale ».

Sans ambages, Sylvestre Ilunga a fait savoir au président du bureau d’âge aux dernières lignes de cette même correspondance des 12 pages, «  le bureau d’âge est tenu de faire diligence en organisant dans les plus brefs délais le scrutin pour l’élection du bureau définitif, seul doté des pouvoirs de plein exercice pour diligenter la procédure et instrumenter les actes afférents à toute motion de censure », a-t-il conclu.

Moïse Dix