RDC/Lamuka : Un avenir compromettant, la conférence des présidents défenestrée, Bemba et Katumbi à l’union sacrée 

RDC/Lamuka : Un avenir compromettant, la conférence des présidents défenestrée, Bemba et Katumbi à l’union sacrée 

27 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est en principe le 10 Avril prochain que Martin Fayulu devrait laisser la commande de la coordination de la coalition Lamuka à Moïse Katumbi conformément à la révision de sa convention concernant la présidence tournante de cette coalition du 10 octobre 2020.

Vraisemblablement ceci est un rêve qui ne pourra plus se réaliser, au vu de la position actuelle du patron de Ensemble pour la République qui a rejoint l’union sacrée de la nation de Félix Tshisekedi avec Jean Pierre Bemba, un autre leader de Lamuka qui devrait lui prendre la présidence de la coordination le 10 octobre 2021, puis Adolphe Muzito, le 10 Avril 2022.

Tout laisse à croire que l’avenir de la coalition Lamuka est compromettant car la conférence des présidents selon leur accord ne saurait se réunir, et du coup, Lamuka défenestré vit par courage, mais vidé de tout son intérieur.

Même si l’union sacrée ne s’est pas encore mise sur pied, il est impossible de croire au retour de Moïse Katumbi et de Jean Pierre Bemba, vu le niveau des discussions déjà entamées avec Félix Tshisekedi et de leurs soutiens dans la réussite des consultations nationales et de reconfiguration de l’Union Sacrée de la nation.

A l’heure actuelle, Fayula peut se contenter de Muzito qui lui est resté fidèle jusqu’ici mais pas avec espoir de parler au nom de Lamuka car étant déjà mort, mais qui existe que de nom vu que la conférence de leaders fondateurs ne saura se réunir conformément aux dispositions de leur convention et accord.

Les articles 12 et 13 de cet accord stipulent  » La Conférence ne siège valablement que si au moins cinq de ses membres sont présents, et deux dûment représentés. Elle statue par consensus(12). La conférence des leaders est composée des présidents des forces politiques signataires du présent Accord(13). »

Au vu de ces articles évoqués, tout est maintenant claire que la coalition a été englouti par l’actuel Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, qui a réussi à imposer ses stratégies sur certains de ses membres, Notamment Freddy Matungulu qui l’a nommé à la BAD, Antipas Mbussa Nyamwisi, Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba.

Dans un communiqué Signé ce mercredi par Martin Fayulu, le Coordonnateur en exercice de Lamuka a dit constaté l’auto exclusion de ses collaborateurs Katumbi et Bemba qui ont adhéré à l’union sacrée et leur a invité d’assumer toutes les conséquences qui s’imposent à suite à leur auto exclusion, cela après s’être absenté de plusieurs réunions de la coalition.

Ivan Honoré Mudiangombe