Congo-Brazzaville/Présidentielle 2021: Denis Sassou N’Guesso a déclaré officiellement sa candidature

Congo-Brazzaville/Présidentielle 2021: Denis Sassou N’Guesso a déclaré officiellement sa candidature

25 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

La localité de Pont du Niari, dans le district de Kibangou, à 93 km du chef-lieu Dolisie, a été le lieu choisi par le Chef de l’État congolais pour annoncer officiellement sa candidature à l’élection présidentielle du 21 mars prochain.


Le président de la République congolais, Denis Sassou N’Guesso, qui a été investi par son parti le PCT et sa famille politique, comme candidat, quelques semaines plus tôt, a choisi l’opportunité de son séjour dans le département du Niari, au cours de la cérémonie de lancement des travaux de construction de la route Dolisie-Kibangou, ce 23 janvier 2021, pour annoncer sa candidature à l’élection présidentielle, répondant à l’appel des Sages du Niari et des Jeunes regroupés autour de la Dynamique pour la paix constituée des anciens Mamba de guerre, des Cocoyes et B 12, a accepté de se porter candidat à l’élection présidentielle de mars 2021.

Dans sa réponse aux appels des jeunes et sages présents sur le site du Pont du Niari, le président Denis Sassou N’Guesso a levé le suspense « …l’appel nous a été lancé par les anciens et par les jeunes et ils nous ont pratiquement placé au pied du mur puisque nous avons même reçus leur contribution financière. Et nous avons bien entendu cet appel. Avant eux, nous avons entendus l’appel du PCT et les partis de la majorité présidentielle. Nous disons oui et nous nous portons candidat à l’élection présidentielle du 21 mars 2021 ».

Le président de la République et candidat à sa propre succession a conclu ses propos par « nous pensons ensemble dans la paix, nous allons poursuivre la longue marche vers le développement de notre pays ». Il a, enfin, remercié la population qui était venue nombreuse pour la cérémonie de lancement des travaux de la construction de la route Dolisie-Kibangou sur la Route Nationale N° 3 qui relie le Congo au Gabon, le corridor Brazzaville-Libreville.


Wilfrid LAWILLA