RDC/ Assemblée nationale : le député Gaël Bussa répond au FCC

RDC/ Assemblée nationale : le député Gaël Bussa répond au FCC

23 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Les élus du Front Commun pour le Congo sont sortis de la plénière de ce vendredi en contestant les points inscrits à l’ordre du jour , notamment la déclaration des députés sur leur appartenance à l’opposition ou à la majorité et la réception de la motion contre le gouvernement.

Selon la plupart de ces élus contestataires, cet exercice ne peut avoir lieu en pleine législature et un bureau d’âge ne peut convoquer un premier ministre investi par un bureau définitif.

‪« Les dispositions constitutionnelles sont hiérarchiques aux dispositions décrite dans le règlement intérieur. » rétorque le rapporteur du bureau d’âge qui rappelle que Ces dispositions du règlement intérieur « sont paralysées du fait de la survenance de la circonstance décrite dans l’arrêt de la cour qui assimile le régime juridique du bureau d’âge à celui d’un bureau provisoire au début de législature. »

Et de poursuivre, « cette circonstance donc nouvelle rend applicable à cette session extraordinaire le pouvoir qu’a le bureau provisoire , celui d’installer un bureau définitif . Et la déclaration d’un élu parlementaire s’inscrit dans l’exercice de son droit parlementaire», conclut il en indexant la déclaration du député chérubin OkENDE, auteur de la motion de censure contre le chef du gouvernement.

Cette motion, rappelle le, compte à ce jour, selon ses signataires, plus de trois cents signatures de députés qui adhèrent à la démission du gouvernement Ilunkamba. Le premier ministre est convoqué ce mardi pour présenter ses moyens de défense dès ce mardi. Entre temps, son entourage fait savoir que le septuagénaire ne compte pas répondre à la demande du bureau faute de compétence.

Moïse Dix