RDC/ Wi-Fi gratuit à l’ISTA: la coordination estudiantine réagit

RDC/ Wi-Fi gratuit à l’ISTA: la coordination estudiantine réagit

18 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Depuis le 24 septembre de l’année dernière, la RDC s’était engagée dans la ligne droite de la téléphonie mobile en mettant en œuvre le Registre central d’identification des équipements (CEIR), appelée Registre des Appareils Mobiles (RAM) en RDC, une structure habilitée à mener une réforme dans le secteur de la téléphonie mobile et de la télécommunication.

Ce dimanche 17 janvier 2021, le Président de l’autorité de régulation des postes et télécommunications du Congo, ARPTC, Christian Katende qu’accompagnait une équipe des techniciens et représentants du ministère des postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, PT-NTIC, a effectué une visite de travail à l’Institut supérieur des techniques appliquées, ISTA, pour avoir des informations précises en vue de l’installation des hotspots wifi gratuits pour les étudiants dans le cadre du projet de Registre des appareils mobiles, RAM.

Au cours de cette visite, le Président de l’ARPTC, Christian Katende a échangé avec le Directeur Général de cet Alma mater, Pierre Kasengedia ainsi que des techniciens de cette institution universitaire qui lui ont fourni un maximum d’informations concernant l’installation des hotspots wifi gratuits.

Une initiative qui a été saluée par les étudiants de l’ISTA représentés par la coordination estudiantine qui a pris l’engagement de soutenir le projet RAM.

« En tant qu’étudiants, nous sommes d’abord contents de recevoir le président de l’ARPTC et surtout que cela est inclu dans le projet du Chef de l’État sur le plan de l’éducation numérique et pendant ce temps de la Covid-19, moi je me dis ici que depuis très longtemps si nous avions les hotspots wifi, on allait normalement étudier dans de bonnes conditions. En tant qu’étudiants, nous allons faire bon usage de ce projet », a déclaré Jean-Claude Président des étudiants de l’ISTA.

Prenant la parole, Pierre Kasengedia a remercié le président de l’ARPTC d’avoir choisi son institution.

« Je commencerai d’abord par remercier très sincèrement Monsieur le Président Katende de l’ARPTC pour avoir choisi notre campus universitaire et comme il l’a si bien dit que cela entre dans le cadre de l’élaboration disons la matérialisation du plan national stratégique pour le développement du numérique, lequel plan a été activé et validé par le Président de la République son excellence Félix Antoine Tshisekedi au mois d’octobre de l’année 2019, d’ailleurs lui et moi nous étions des panelistes je me rappelle bien lors de la validation de ce plan stratégique. Moi j’apprécie ce geste », a dit le DG de l’ISTA. Et d’ajouter, « nous sommes une université technologique et l’internet pour nous c’est vraiment un bien comme l’eau pour l’être humain. Surtout que la solution que le président de l’ARPTC apporte chez nous peut compléter un certain nombre de choses de ce que nous ne pouvions pas faire. Donc nous nous sommes très ouverts nous allons travailler pour la réussite de ce projet et c’est ainsi qu’on peut faire développer un pays ».

A son tour, le patron de la régulation des télécommunications en RDC a émis le vœu de voir le numérique participer de manière significative au développement économique, social et politique du pays.

« Dans le cadre du projet RAM mais aussi en relation avec le plan national du numérique du Chef de l’État, mon intention manifeste est de voir le numérique participer de manière significative au développement économique, social et politique de la RDC. Nous sommes en train de concrétiser certains projets que nous avions (…) pour favoriser l’inclusion numérique. L’inclusion numérique c’est amèner plus de monde à l’utilisation du numérique et donc nous avons pensé en fait couvrir certains sites intéressants en internet gratuit, à la limite nous allons commencer par l’aéroport de N’djili puisque nous avons fait une visite hier et puis les universités », a-t-il expliqué. Et de préciser, « nous avons pensé à certaines places où les gens aiment se détendre, à la gare centrale par exemple, et puis dans les provinces, il y a ainsi toute une série de sites intéressants que nous pourrions en fait aider à offrir un accès au numérique qui soit stable, de qualité, permanent, et on veut créer ainsi une habitude d’utiliser le numérique vu tout ce que le numérique apporte aujourd’hui ».

A la question de savoir quand est ce que le Wi-Fi gratuit sera opérationnel ?, Christian Katende a souligné que son équipe travaille d’arrache-pied pour desservir en Internet la population.

Après l’étape de l’aéroport international de N’djili et l’ISTA, le président de l’ARPTC et son équipe vont se rendre ce lundi 18 janvier à l’Université de Kinshasa et au grand marché Zando pour le même travail.

Le projet d’installation de hotspots WiFi gratuits dans les universités et espaces publics, est l’une de retombées du registre des appareils mobiles dont le lancement officiel a été fait le 24 septembre 2020 par le ministre des PTNTIC Augustin Kibassa Maliba.

Le registre des appareils mobiles est une base de données regroupant tous les numéros IMEI des équipements mobiles. Il a pour objectif de lutter contre la contrefaçon des appareils mobiles, décourager le vol des appareils mobiles, protéger les donnés des utilisateurs en bloquant les appareils volés ou perdus, améliorer la qualité de réseau en bloquant l’accès au réseau à tout appareil mobile contrefait…

Dan de Dieu KAYANDA