RDC/Célébration 16 janvier : héros national, Laurent Désiré Kabila est un modèle (Aurélie Pamu)

RDC/Célébration 16 janvier : héros national, Laurent Désiré Kabila est un modèle (Aurélie Pamu)

18 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Laurent Désiré Kabila n’a pas eu besoin des élections pour jouir d’une reconnaissance populaire positive à titre posthume. Devenir un héros et marquer durablement l’histoire congolaise été l’un de ses rêves que ses assassins ont réalisé avec
Son élimination. La chargée de la logistique de la jeunesse kabiliste, Aurélie Pamu a fait le point sur les mérites et les défauts de ce vaillant guerrier ce lundi 18 janvier 2021 dans un communiqué.

Pour les jeunes kabilistes, cet assassinat paraît comme une confirmation de la thèse qu’il a toujours défendue, à savoir « que le pays est en guerre parce que ceux qui l’ont toujours pillé et exploité veulent continuer ».
Le Congolais doit lutter pour sa liberté, Vaincre l’agresseur est un devoir sacré, et La paix se gagne, Battons-nous pour la reconquérir, disait l’ancien président de la RDC.

On voyait les effigies de Mzee, usées par la pluie, visibles sur les places publiques à Kinshasa, les vestiges du locataire du Palais de marbre.Après Lumumba, le seul compatriote qui nous a redonné la fierté et la dignité de Congolais, c’est Mzee Kabila.
C’était un nationaliste!
Il est mort pour avoir osé dire non aux Blancs, aux puissants; ce sont des lâches. Ils ne voulaient pas de lui puisqu’il a refusé de leur laisser le libre accès à nos richesses congolaises. a-t-il renchérit.

Nous avons vu comment nos aînés ,parents pleuraient à sa mort car le Congo avait perdu ce jour là un libérateur
Il faut retenir, que Mzée a milité pour la restauration de la souveraineté populaire,les changements historiques à opérer, l’instauration d’un gouvernement révolutionnaire , nationaliste et populaire,la lutte en faveur de l’unité africaine,le neutralisme positif ,la lutte contre l’impérialisme ,le néocolonialisme et la recherche de la paix. »

Le peuple congolais dans son entier partagent le même point de vue, quels que soient leurs milieux, leurs âges ou leurs sexes, excepté la classe politique où chacun défend ses idéaux et visions.

M’zee Kabila par son assassinat,il est devenu un héros populaire adulé, faisant oublier sa gestion politique calamiteuse et suicidaire faute de la gestion du régime totalitaire .
Le meurtre de Mzee l’a transformé en un digne martyr de l’impérialisme international sur les traces de Lumumba. Un héros tué par l’ennemi sur le « champ de bataille.

Le combat de Kabila le père était de remettre le peuple dans la dynamique,et que notre pays le Congo reprenne sa marche autonome embrouillée par l’instrusion esclavagiste et coloniale voilà pourquoi on le définit comme révolutionnaire.

Que le peuple assume le pouvoir !
Que le peuple gouverne ce combat doit nous interpeler onous jeunes surtout Kabilistes pour *consolider sa lutte et venir ,par la force du nombre et de la conscience, à bout du système d’exploitation ,nous devons nous souder dans la solidarité et la camaraderie.
Prestons contre *le terrain vague intellectuel* secouons le monde qui lit et réfléchit.
Que l’on se veulent tous agitateur de conscience en dénonçant la jeunesse intellectuelle qui se laissera aller à la soupe de l’ordre dominant.

Nous jeunes kabilistes, disons merci M’zee pour la libération,la souveraineté en prenant recours et secours des idées de M’zee.
Nous en avons besoin comme l’eau pour la fleur et de semence.
La quintessence de sa lutte prendra racine dans la conviction que le peuple est appelé à gouverner.

Déborah kabuya