RDC/Union Sacrée : Félix Tshisekedi invité à ne pas céder aux caprices de ceux qui adhèrent pour le partage des postes

RDC/Union Sacrée : Félix Tshisekedi invité à ne pas céder aux caprices de ceux qui adhèrent pour le partage des postes

17 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le Groupe de Réflexion d’Elites Tshisekedistes (GRET) Kasaï Central, interpelle le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi à ne pas céder aux caprices des acteurs politiques qui adhèrent à l’union sacrée avec la seule ambition des partages des postes dans le futur gouvernement et dans le portefeuille du pays.

D’après Me Serge Kambuyi Mpiana, son Coordonnateur provincial qui s’est livré à notre rédaction, plusieurs acteurs n’ont pas compris la vision du Chef de l’Etat en créant l’union sacrée, car venant avec l’esprit d’avoir en premier lieu les postes ministériels et dans les entreprises publiques, en lieu et place de venir travailler pour l’intérêt du peuple, qui est d’ailleurs le motif de l’Union Sacrée.

« Nous déplorons que certains acteurs politiques n’aient pas compris réellement la vision de l’Union Sacrée, ils y adhérent massivement et en premier lieu ils commencent à réclamer les postes ministériels et oublient l’existence de la population pour laquelle ils sont appelés à travailler » s’indigne-t-il

C’est ainsi que le responsable de cette structure pro-udps, invite le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a braver la peur et à ne pas céder à toutes formes de caprices de ceux qui vont quitter l’union sacrée pour n’avoir pas eu les postes ministériels et autres fonctions dans l’administration publique.

« Nous demandons au Chef de l’Etat, qui est le garant de bon fonctionnement des institutions, à privilégier l’intérêt de la population que de ceux qui viennent vers lui pour obtenir des postes ministériels et des grandes fonctions dans l’administration publique, car s’ils cèdent à leurs caprices, nous vivrons une deuxième épisode de la coalition FCC-CACH, et pourtant le peuple veut maintenant le changement et le développement du pays. » a-t-il exhorté au Chef de l’Etat.

Il faut signaler que le MS/G7 du regroupement l’Ensemble de Moïse Katumbi a quitter l’union sacrée car son cahier des charges n’étant pas pris en compte par le Chef de l’Etat, a indiqué le Député National Muhindo Zangi.

De l’autre côté, le MLC aurait aussi claquer la porte de l’union sacrée car n’étant pas d’accord des partages des postes avec le Président Félix Tshisekedi.

Ivan Honoré Mudiangombe