RDC/ Union sacrée : La carte Katumbi reste cruciale et jouable  pour Félix Tshisekedi

RDC/ Union sacrée : La carte Katumbi reste cruciale et jouable pour Félix Tshisekedi

15 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Les violons ne s’accordent pas entre Félix Tshisekedi , Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi. « Au début, les deux hommes (Katumbi et Tshisekedi) s’étaient accordés pour laisser Ensemble choisir entre la primature et l’assemblée nationale. », nous confie une source qui regrette le volte face du chef de l’Etat.

Félix Tshisekedi estime qu’à ce stade, les transfuges du FCC devenus plus nombreux qu’Ensemble, devrait obtenir la présidence de l’assemblée nationale à défaut de la primature déjà promise à Bahati, l’artisan de la défection du Front Commun pour le Congo.

« Ça commence à faire trop. Après l’accord de Genève, de Nairobi et du FCC, que dirait-on de la valeur de la parole politique de Félix Tshisekedi », s’interroge ce cadre d’Ensemble.

Précisons qu’à ce stade, Félix Tshisekedi ne pourrait pas avoir de majorité à l’assemblée nationale sans le camp Katumbi. Pour déchoir le premier ministre par une motion, 251 signatures sont requises. Or, sur les 309 que comptent l’union sacrée, 70 sont de l’Ensemble de Moïse Katumbi.

A ce stade, « il peut laisser la présidence de l’assemblée nationale à Moïse Katumbi et servir l’AFDC-A la primature et des postes au sein du gouvernement au MLC sans compter les entreprises publiques et le sénat » a suggéré une autre source au sein de Ensemble qui estime que la carte Katumbi est cruciale et en même temps jouable, « il suffit que Félix Tshisekedi fasse preuve de bonne foi envers ses alliés pour une fois… » conclut-elle.

Moïse Dix