RDC: Union sacrée : voici le premier croquis de partage de responsabilités au gouvernement et à l’assemblée nationale

RDC: Union sacrée : voici le premier croquis de partage de responsabilités au gouvernement et à l’assemblée nationale

14 janvier 2021 1 Par Grandjournalcd.net

L’union sacrée initiée par Félix Tshisekedi fait son chemin. Le chef de l’Etat a enrôlé plus de membres qu’il n’aurait espérer et les attentes des différentes forces et personnalités qui rejoignent cette dynamique se présentent de plus en plus difficile à satisfaire. Ce, même si au centre des négociations , le partage du « gâteau »se précise de plus en plus.

Selon des sources recoupées, l’union sacrée se présente à ce jour avec 5 blocs. Le camp dit du FCC , Ensemble pour la République, le CACH , des personnalités indépendantes et le camp Bahati.

Selon des sources concordantes Bahati Lukwebo sera le premier ministre du premier gouvernement de l’Union Sacrée. Le camp dit du FCC insiste pour briguer la présidence de l’assemblée nationale. Ils seront secondés au poste de premier vice-président par l’UDPS. Jean-Pierre LIHAU du PPRD est pressenti comme le candidat plébiscité par son camp pour la présidence de la chambre basse du parlement. Un choix qui est jusque là buté au besoin de changement voulu à ce poste après l’épisode connu Mabunda, issue du même parti que Jean-Pierre Lihau.

Le président Tshisekedi aurait lui-même fait savoir à l’honorable Lambert Mende de son vœu de le revoir à la tête du ministère des médias et communication. Avec une telle reconfiguration, les députés nationaux de Ensemble de Moise Katumbi se réunissaient ce jour autour de leur leader pour en savoir plus sur leur part.

Ensemble compte 70 députés et réclament à cet effet une représentation équitable qui prenne en compte le poids politique des uns et des autres. Plusieurs élus d’Ensemble convoitent également la présidence de l’assemblée nationale, « nous sommes encore en plein négociations, je ne peux rien dire pour l’instant, on verra ce que ça va donner à la fin », nous a dit un élu de la plateforme de Katumbi prétendant à ce poste. Wait and see

Moïse Dix