RDC-Rép.Congo/séjour de Félix TSHISEKEDI à Oyo: ce que Denis Sassou N’guesso a dit au fils du sphinx sur la crise politique de Kinshasa

RDC-Rép.Congo/séjour de Félix TSHISEKEDI à Oyo: ce que Denis Sassou N’guesso a dit au fils du sphinx sur la crise politique de Kinshasa

11 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est à l’invitation de son homologue Congolais, Denis Sassou N’guesso, que le Chef de l’État RD Congolais, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, a effectué une visite de travail de 48 heures à Oyo, en République du Congo, dans le département de la Cuvette, du 9 au 11 janvier 2021.

Pour cette 5ème rencontre entre les deux personnalités en moins de deux ans, outre les échanges autour des questions bilatérales, sous-régionales, régionales et internationales, les deux Chefs d’État ont manifesté leurs préoccupations au sujet de l’évolution de la situation sécuritaire à l’Est de la RDC qu’ils ont par ailleurs condamné.

À en croire le communiqué de presse de la Présidence de la République du Congo, relatif à la visite de travail de Félix TSHISEKEDI à Oyo, Denis Sassou N’guesso qui a été invité RDC par Félix TSHISEKEDI et qui a accepté, a encouragé au cours des échanges, son homologue RD Congolais, Félix TSHISEKEDI, à privilégier ‹‹le dialogue et la concertation, en vue de consolider un climat nécessaire à la paix et au développement›› de la RDC.

Sur le plan sous-régional et régional, les deux Chefs d’État ont pris acte des résultats des élections Présidentielles et législatives en République Centrafricaine. Tout en condamnant  »les crimes de sang » perpétrées par des  »terroristes » contre la population dans le Nord-est du Cameroun, les deux personnalités ont adressé leurs  »sincères condoléances » aux Chefs d’État Camerounais, Paul Biya, Mahamadou Issoufou du Niger et Emmanuel Macron de la France pour les pertes en vies humaines enregistrées dans le cadre de l’opération Barkhane.

S’agissant des processus électoraux en Afrique, Sassou N’guesso et Félix TSHISEKEDI se sont félicités de l’aboutissement heureux des élections en Côte d’Ivoire, en République de Guinée, au Burkina Faso et au Ghana. Tout en réitérant leurs félicitations, sur le plan international, au Président élu des États-Unis, Joe Biden, et déploré les évènements malheureux du Capitale, siège du congrès américain, les deux Chefs d’État ont salué les campagnes de vaccination contre le Coronavirus lancées à travers le monde et ont plaidé pour plus de solidité entre les Nations.

David MWANIA