RDC/La libération des DG de l’OVD et SOCOC  suscite un débat contradictoire houleux. La colère de Kapiamba !

RDC/La libération des DG de l’OVD et SOCOC suscite un débat contradictoire houleux. La colère de Kapiamba !

9 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Les commentaires ne cessent de tomber au lendemain de la libération par grâce présidentielle des Directeurs Généraux de l’OVD et de SOCOC impliqués dans le détournement des fonds alloués aux travaux d’urgence du programme 100 premiers jours du Chef de l’Etat.

La dernière réaction en date parvenue à notre rédaction est celle de Me Georges Kapiamba, Coordonateur National de l’association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ).

Ce défenseur des droits des tiers condamne avec la dernière énergie la libération de Benjamin WENGA et Modeste MAKABUZA. Le coordonnateur d’ACAJ se demande ce qui reste de la lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics après ce geste posé par le gouvernement congolais. Cette libération, insiste-t-il, est un acte scandaleux et inacceptable. Car ayant été privé par le tribunal de tout « droit de la remise de peine ou de la libération conditionnelle ».

« Même la décision judiciaire condamnant les concernés, confirmée par la Cour de Cassation, leur prive du droit notamment à la remise de peine et à la libération conditionnelle. Ils doivent retourner en prison et le Vice ministre de la justice poursuivi par la justice » ajoute Maitre Georges Kapiamba.

Plusieurs se lèvent d’ailleurs pour la révocation du vice ministre de la justice. Selon certaines sources, les ordonnances publiées le 01 janvier 2021 ne concernaient pas les condamnés du procès de 100 jours. L’un des défenseurs du DG de l’OVD estime quant à lui que cette Grace n’est que justice. « Le Président de la République est le Magistrat Suprême, il a été à Goma et a roulé et vu de ses yeux les routes construites par l’OVD et SOCOC. Cette Grâce Présidentielle n’est que justice. Arrêtons de manipuler l’opinion ».

Ivan Honoré Mudiangombe