RDC/Union Sacrée : Voici l’essentiel de l’audience accordée à Lambert Mende par Félix Tshisekedi

RDC/Union Sacrée : Voici l’essentiel de l’audience accordée à Lambert Mende par Félix Tshisekedi

6 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Alors que plusieurs internautes voyaient déjà un autre cadre du FCC être séduit par Félix TSHISEKEDI à l’instar de Ngoy Kasanji, Pius Muabilu, Julien Paluku ou encore Jean-Lucien Bussa, il ne serait pas le cas pour l’ancien ministre de la communication et médias, Lambert Mende Omalanga, bien que reçu ce jour par Félix TSHISEKEDI.

Pour dissiper tout malentendu autour de l’audience que Lambert Mende a eu ce mercredi 6 janvier avec le Président de la République, l’un des communicateurs de l’ancienne majorité présidentielle l, Papy Tamba, vient d’indiquer que le leader de la CCU a parlé du travail avec le Président de la République. Pour lui, Lambert Mende n’a pas adhéré à l’Union Sacrée.

‹‹Je peux le confirmer sans peur d’être contredit que l’ancien ministre Mende et mon ami Thierry n’ont pas adhérer à l’union sacrée. Ils ont été reçus en audience dans le cadre d’un projet de développement que je connais personnellement et qui exige l’accord du président de la République. C’est aussi cela être républicain››, souligne Papy Tamba qui chute par refuser des polémiques initiales.

Interrogé après l’audience lui accordée par Félix Tshisekedi, l’ancien porte-parole du gouvernement sous le régime Kabila affirme qu’il n’a pas reçu mandat de son regroupement pour discuter avec le président de la République d’une éventuelle adhésion à l’Union sacrée, alors que plusieurs chefs de regroupements politiques rejoignent cette initiative de Félix Tshisekedi.

Comment ne pas parler politique alors que, selon la presse présidentielle, « l’élu de Sankuru est arrivé au Palais de la Nation accompagné de son collaborateur Thierry Monsenepwo, qui est communicant du FCC et cadre de son parti la CCU »?.

Lambert Mende rappelle à TOP CONGO FM, que « je suis de la Convention des congolais unis (CCU), son parti politique, qui est encore avec le FCC ».

Il annonce tout de même que « le parti va se réunir incessamment pour déterminer une ligne à suivre par rapport aux enjeux actuels ».

Paraphrasant le Chef de l’Etat, Lambert Mende révèle que, répondant à ses questions, »le président m’a dit que l’Union Sacrée était une coalition, et non un parti ».

David MWANIA