RDC/ crash des hélicoptères FARDC : la famille de Kadima réclame un enterrement digne de leur fils et époux

RDC/ crash des hélicoptères FARDC : la famille de Kadima réclame un enterrement digne de leur fils et époux

4 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

3 ans après son mariage, Kadima allait au secours de ses frères d’armes qui avaient connu le premier crash après un atterrissage d’urgence à 140 km de la ville de Kisangani. A son retour,la météo en a décidément autrement et ce pilote de moins de 35 ans s’en allait aussi laissant derrière lui son jeune garçon et sa jeune épouse de moins de 30ans.

Le deuil est organisé depuis ce dimanche 03 janvier au domicile du défunt. Son épouse ne sait pas toujours où et comment a été enseveli le corps de son mari et « personne n’a pris le soin de nous informer de quoi que ce soit. Nous apprenons tout sur la toile comme tout le monde ». La famille implore « les autorités » pour leur fils et pour les 9 autres décédés ensemble avec leur fils à toutes les autorités du pays de penser à rendre « à toutes ces famille qui traversent peut-être des situations pires que celle de la famille de Kadima », a supplié un membre de la famille de pilote qui a préféré rester anonyme.

Plusieurs acteurs politiques et socioculturels se sont indignés de la manières dont ces militaires ont été enterrés ( dans des sacs accrochés aux perches). « A défaut des honneurs dûs aux circonstances héroïques de leurs décès, rendre à ces familles éplorées leurs corps afin de leur permettre de faire convenablement et une fois pour toutes leurs deuils est la moindre de chose », a même demandé Ethy Tshiyoyo( nom d’emprunt), proche de cette famille.

Moïse Dix