Congo-Brazzaville/ naufrage sur le Fleuve Congo: le ministre Zéphyrin Mboulou n’est impliqué ni de près ni de loin, on vous dit pourquoi

Congo-Brazzaville/ naufrage sur le Fleuve Congo: le ministre Zéphyrin Mboulou n’est impliqué ni de près ni de loin, on vous dit pourquoi

25 décembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Un naufrage d’une embarcation de fortune en provenance de Kinshasa s’est produit dans la nuit du 12 décembre 2020 sur le fleuve Congo. Il a fait près de 11 morts (dont 5 jeunes filles et une dame de 40 ans environ). 4 personnes ont survécu: une Brazzavilloise d’une vingtaine d’années, un jeune kinois et deux passeurs de la RDC.

Des rumeurs, visiblement mal concoctées, tentent de lier le ministre de l’intérieur et décentralisation à ce drame. Zéphyrin Mboulou aurait, selon elles, invité ces personnes et tenté de les introduire clandestinement en République du Congo, territoire dont il est lui-même le chef des frontières en sa qualité de ministre de l’intérieur et décentralisation.

Le ministre avait-il besoin de laisser ses invités entrer par pirogue alors qu’il dispose aux frontières tous les moyens possibles et les plus aisés et sûrs tels que bateaux ou caneaux rapides de les traverser ? Le problème est visiblement ailleurs. Quand on veut noyer son chien, on l’accuse de rage. Et quand ce chien est encore irréprochable, même la thèse de la rage devient hypothétique et son bourreau tente de procéder par des rumeurs les plus ridicules qui soient.

Rappelons que les frontières sont fermées ces derniers temps marqués par la pandémie de la Covid-19. Les traversées clandestines se multiplient sur le fleuve Congo.

Davina Mindéké, l’une des rescapées de cette noyade avait même témoigné des stratégies montées par des organisations mafieuses basées à Kinshasa et ailleurs. Ces organisations leur avaient promis, racontaient-elle, « de traverser nous faire entrer à Brazzaville malgré la fermeture des frontières, cela incluamt des moyens peu recommandés tels que des voyages par pirogue ». C’est dans ce contexte que cette dizaine de personnes avaient perdu la vie.

Moise Dix