RDC : pour Lisanga Bonganga, « la déchéance de Mabunda est dûe à la non satisfaction des seuls Députés et non de l’ensemble du Peuple Congolais »

RDC : pour Lisanga Bonganga, « la déchéance de Mabunda est dûe à la non satisfaction des seuls Députés et non de l’ensemble du Peuple Congolais »

12 décembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

La dynamique pour la sortie de crise (Dysoc) de Jean Pierre Lisanga Bonganga n’est pas resté indifférente face à la destitution du bureau de l’assemblée nationale dirigée par Jeanine Mabunda le jeudi dernier.

Dans une déclaration dont copie parvenue à notre rédaction, la Dysoc indique par son président qu’au regard des transhumances politiques opérées par bon nombre de Députés, il y a lieu de souligner que l’espace politique est dorénavant composé de
trois forces politiques.

Il s’agit precise-t-il de l’Union Sacrée dirigée par le Président
Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO, le Front Commun pour le Congo, FCC en sigle, dont l’autorité morale est le Président Joseph KABILA KABANGE et la coalition LAMUKA incarnée Président Martin FAYULU MADIDI, Coordonnateur en exercice de cette coalition.

A cet effet, La DYSOC fait savoir selon elle que la majorité acquise pour déchoir le bureau de l’assemblée nationale était basée sur les intérêts personnels des députés nationaux et non ceux de la population.

« La Dysoc considère que la majorité aléatoire acquise, pour déchoir le Bureau de l’Assemblée Nationale, est une majorité obtenue suite à la non satisfaction des préoccupations sociales des seuls Députés et
non de l’ensemble du Peuple Congolais » peut-on lire dans cette déclaration.

La Dysoc pense que les députés ont subis une pression de la dissolution de la chambre basse du parlement pour votre le départ de Jeanine Mabunda.

« Ainsi qu’au chantage odieux
exercé sur les Députés à qui, on a brandi la menace de dissolution de l’Assemblée Nationale. Cette majorité est donc factice et va, à n’en point douter, se révéler comme une majorité volatile et instable » renchérit la Dysoc de Lisanga Bonganga.

Par ailleurs Lisanga Bonganga félicite Martin FAYULU MADIDI pour sa constance et sa détermination à défendre et à exiger le respect de
la Constitution.

Ivan Honoré Mudiangombe