RDC/ Bras de fer FCC-CACH: Félix Tshisekedi a « presque » sa majorité en poche

RDC/ Bras de fer FCC-CACH: Félix Tshisekedi a « presque » sa majorité en poche

4 novembre 2020 1 Par Grandjournalcd.net

Comme nous l’avons analysé dans un précédent papier, le très fragile Félix Tshisekedi ne prendrait pas le risque de botter en touche le « Rais » sans s’être conforté au minimum une issue plausible. Surtout pas avec les le qualificatifs de « diplomate » et «modéré » qui caractérise ce fils du lider maximo.

Cette observation semble de plus en plus vraie. Depuis le lancement des consultations présidentielles, les foyers politiques bougent beaucoup, surtout au Front Commun pour le Congo « où l’on convoite une majorité parlementaire » disait tantôt Joseph Kabila, autorité morale du FCC .

A ce jour, plus de 120 députés du FCC sont signalés par-ci par-là, en pourparlers avec des émissaires du CACH ( Cap pour le Changement) de Félix Tshisekedi. Des rencontres s’intensifient dans la capitale, « les négociations vont bon train … Félix Tshisekedi a presque sa majorité en poche », nous confie une source qui a requis l’anonymat.

Il y a près d’une semaine, un élu (Kasaïen) du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie confiait sous l’anonymat à un média de la place que 130 députés et plusieurs sénateurs s’étaient « expressément » absentés de la réunion convoquée par Joseph Kabila. « Il y a un malaise au sein du FCC, on doit être francs », se plaignait il en faisant surtout allusion à la discrimination dont sont victimes plusieurs kasaiens (originaires de la région du Kasaï comme Félix Tshisekedi) de cette famille politique. Une plainte qui a même été exposée devant l’autorité morale lors de cette même réunion par un autre élu.

A cela s’ajoute l’effet Katumbi. Le très populaire ancien gouverneur du Katanga arrive à Kinshasa ce 06 novembre 2020 pour rencontrer, un jour après, « son frère » Félix Tshisekedi .

L’opposant « républicain » compte dans sa gibecière « près de soixante-dix députés », selon l’un de ses porte-parole, Francis Kalombo. « Félix Tshisekedi est notre frère, nous irons à Kinshasa le rencontrer et ce sera au grand jour », disait-il déjà à son retour de l’exil, il y a deux ans.

A la lumière de toutes ces informations, le fils du Sphinx est en phase de bâtir une nouvelle majorité « des cendres du FCC », comme le redoutait tantôt Joseph Kabila lors de son adresse aux élus membres de son regroupement politique.

Moise Dix