RDC/Beni : L’épouse de l’officier Fardc qui a disparu avec 85 mille dollars de la solde des militaires aux arrêts

RDC/Beni : L’épouse de l’officier Fardc qui a disparu avec 85 mille dollars de la solde des militaires aux arrêts

31 octobre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Les forces de sécurités ont interpellé depuis ce week-end, l’épouse de l’officier des forces armées congolaises qui a disparu avec 85 mille dollars destinés à la paie des militaires, affectés dans les opérations SOKOLA1 à Beni dans l’est du pays.

Selon notre Source, l’épouse du major Willy Willy Sukami a été interpellée à l’auditorat militaire en vue de témoigner sur la disparition de son mari. Lors de son interrogatoire, l’épouse de l’officier a affirmé qu’elle ne connait pas la destination de son mari, il y’a près d’une semaine.

« Depuis le 26 octobre 2020, je ne connais pas la destination de mon mari, je sais qu’il est au de lieu de service depuis qu’il est parti je n’ai pas sa suite,… » a-t-elle expliquée.

L’ officier supérieur est un major des Fardc du 21 03e régiment, son unité est basée à KAMANGO.

Le major Willy Willy Sukami ne répond plus à l’appel de sa hiérarchie militaire. Il est introuvable depuis mardi le 26 octobre 2020, avec une enveloppe de plus 172 millions de francs congolais destinés à la paie des militaires engagés dans les opérations SOKOLA1 à Beni sur la route Mbau Kamango.

Le commandement des opérations Sokola1 a lancé depuis mardi un avis de recherche du major Willy Willy Sukami, qui est devenu introuvable.

« Vous devez activer vos Sources pour Rechercher et Arrêter le Maj SUKAMI WILLY WILLY, le Chef d’administration du 21 03e Régiment qui est porté disparu depuis le Mardi 26 Octobre 2020, avec l’enveloppe qui se lève à un montant de 172.287.127 Fc  » peut-on lire dans cet avis de recherche publié par les services de sécurité

Toutes les batteries sont mises en marche pour retrouver ce présumé détourneur. En cas de son arrestation vous devez le conduire au prés des autorités de l’auditorat le plus proche ou contacter les autorités du commandement des opérations Sokola1 ont ajouté les mêmes sources.

Jonathan Kata