RDC/accord FCC-CACH : ce qu’il faut savoir de l’accord Kabila-Tshisekedi

RDC/accord FCC-CACH : ce qu’il faut savoir de l’accord Kabila-Tshisekedi

30 octobre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Joseph Kabila n’avait pas transféré la magistrature suprême sans s’assurer un confort politique et judiciaire. A la veille de la proclamation des résultats par la Commission Électorale Nationale Indépendante, les deux hommes s’étaient rencontrés à la ferme privée de Joseph Kabila à Kingakati.

En présence des chefs d’Etat égyptien, sud-africain et kenyan et des généraux Jean-Claude Yav, Célestin Mbala, John Numbi, Amisi Kumba Tango Four et le défunt Delphin Kahimbi.

« Avant toute mise en place notamment dans les services de sécurité (Armée, police et services de renseignements), entreprises publiques, et territoriale. C’est le fameux concept de la cogestion. » révèle le média 7sur7.cd.

Selon cet accord dénommé « accord pour la stabilité et la paix au Congo », Félix Tshisekedi est tenu par l’obligation de soutenir un candidat FCC lors de la présidentielle de 2023.

Un « Principe de « réciprocité » que le président de la République n’a visiblement pas l’intention d’honorer au vues des derniers grabuges suscités par les nominations des juges constitutionnels nommés en solo par le partenaire de Joseph Kabila et la nomination qui attend encore de Ronsard Malonda, le remplaçant de Corneille Nangaa à la CENI.

Moise Dix