RDC/Beni : Un journaliste de la radio Semuliki molesté par la police

RDC/Beni : Un journaliste de la radio Semuliki molesté par la police

28 octobre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Un journaliste a été copieusement tabassé, mercredi 28 novembre 2020 à Beni au Nord-Kivu par des agents de l’ordre. Alain Kisokero, journaliste à la radio Semuliki, émettant à Beni sur la bande FM 89.0 a été giflé par les éléments de la police nationale congolaise quand il couvrait une manifestation de la véranda mutsanga.

Ces manifestants sollicitent un éclaircissement dans le dossier évasion des prisonniers à Kangbayi. Selon la victime, les policiers l’ont surpris lors de la chasse des manifestants.

« J’ai crié je suis journaliste et voici mes pièces d’identité et ma carte de presse » l’un d’eux (ndlr policier) qui me connaissait de figure m’a giflé avant que d’autres ne viennent m’attaquer » a expliqué le journaliste Alain Kisokero, qui est blessé à la tête et à son visage et dont tous les matériels ont été ravis.

Il dit avoir été dépêché aux soins dans un état d’inconscience suite au sévice corporel qu’il a subi. « Je me sens très mal surtout au niveau du thorax » a-t-il ajouté en affirmant qu’il va porter plainte contre ses éléments de la police. Le chargé de communication de la police, Nasson Murara n’a pas voulu commenter cette information.

Pendant ce temps, les activités socio-économique et scolaires restent paralyser à Beni suite à cet appel à manifester de la Véranda Mutsanga. Déjà aux premières heures de ce mercredi, plusieurs barrières érigées par des manifestants ont été visibles sur les grandes artères de la ville de Beni.

Les manifestants sont partis aussi perturber les activités scolaires dans plusieurs écoles de la ville. Consécutivement à cette situation, les commerçants ont fermé les portes de leurs boutiques et magasins.Pour l’instant, Beni ressemble à une ville fantôme.

JEK